Winter

Poster un commentaire

23 janvier 2018 par Knit Ael / Aelurus

Winter

Winter est le récit de l’installation de Rick Bass et de sa femme dans un coin reculé du Montana en plein hiver. Pas d’électricité, pas de téléphone, juste un saloon à une demi-heure de route. Mais une vallée comme au début du monde, une nature splendide et cruelle. Par moins trente-neuf degrés, le rêve se fait parfois souffrance. Dans une prose lumineuse, le défenseur de l’environnement Rick Bass redécouvre, au terme d’un progressif dépouillement, l’essentiel.

Et voilà ma troisième lecture dans le cadre du Cold Winter Challenge 2017. Il y a dans ce challenge de lecture un menu : Marcher dans la neige. Je ne savais pas du tout qu’elle lecture mettre dans cette catégorie. Il faut dire que le natur writing ou la littérature de voyage c’est pas du tout le genre que j’affectionne. Je dois même dire que j’en ai jamais lu et celà ne m’a jamais attiré.

Mais je voulais absolument valider au moins un livre dans chaques menus. Alors je me suis rendu chez mon libraire et j’ai déambuler dans les rayonnages. Et au final j’ai trouvé ce roman: Winter.

Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre, à part un profond ennuis. Alors quel ne fut pas ma surprise de voir que je prenais goûr à cette lecture. Je dois même dire que j’ai été transporté par la plume de l’auteur.

Il n’y a aucunes histoires palpitantes, pas de suspens, pas de fantasy, juste le froid, la neige et la vie du quoitidien. Il y a parfois des pages complètes sur la façon dont tourbillonnent les flocons de neige, sur l’art du maniement de la tronçonneuse et comment bien réparer une clôture, mais jamais ce récit n’est ennuyeux.

j’ai vraiment aimé me balader dans le Montana, découvrir ces grandes étendues neigeuses et hostiles. Voir en même temps que l’auteur les animaux qui peuplent la forêt et s’emerveiller devant la magie d’un feu de bois. J’en étais presque arrivé à percevoir l’odeur du mélèze qui brûle.

Ce roman a été pour moi une révélation. Je peux vraiment lire de tout et apprécier toutes les lectures.

Le récit est simple, mais exquis. Les personnages peut expressifs mais ils nous transmettent des émotions profondes. Une découverte et un bonheur à lire. Un bonheur simple, sans fioritures, sans prétentions et qui va droit au coeur.

Maintenant je peux dire que j’ai lu un roman de natur writing et que je l’ai apprécié, je l’espère, à sa juste valeur.

Auteur : Rick Bass

Traducteur : Béatrice Vierne

Genre : Récit, Nature Writing

Date de sortie : 17 mai 2010

Nombre de pages : 272

ISBN/EAN : 9782070414055

Editeur : Folio

 

Ma note : 17/20

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Profil

Knit Ael / Aelurus

Knit Ael / Aelurus

Nordiste passionnée et pleine de passion : le tricot, les films, les jeux-vidéos et la lecture.

Afficher le Profil Complet →

janvier 2018
L M M J V S D
« Déc   Fév »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Dernière lecture

Dernier cinéma

Instagram

Et j’ai fini novembre !!! #tricotaddict #tricot #projetcelsius2017 #projetcelsius

Ma communauté

2018 Reading Challenge

2018 Reading Challenge
Aelurus has read 3 books toward her goal of 60 books.
hide
%d blogueurs aiment cette page :