Étiquettes

,

SYNOPSIS

Villefranche est une petite ville isolée au coeur d’une forêt gigantesque, un labyrinthe vert de milliers d’hectares rendant toute télécommunication hasardeuse. Cet endroit pas tout à fait comme les autres a ses zones non cartographiées, ses crimes, ses disparitions et autres mystères à élucider : des arbres dont la sève tourne au rouge, un loup gardant un bébé abandonné en pleine nature, une femme disparue dans une grotte, un rite initiatique qui tourne mal… Un taux d’homicide seize fois supérieur à la moyenne nationale… mais à part ça tout va bien.
Pour veiller sur elle, la ville peut compter sur son « shérif », le Major Laurène Weiss, une fille du pays forte en gueule et étrangement connectée à la Nature. Au fur et à mesure de ses enquêtes, elle s’enfonce toujours plus loin parmi les arbres pour percer leurs secrets, et en premier lieu celui de son propre enlèvement vingt ans plus tôt.
Autour d’elle, trois gendarmes hauts en couleur, sa fille de dix-sept ans, un nouveau procureur exilé là, un maire prêt à tout pour sauver sa ville… et un groupe d’activistes écolos caché dans la forêt. Et bien sur tous les autres membres d’une communauté aux relations complexes et antagonistes, mais aussi chaleureuses et solidaires quand il le faut. Villefranche est un monde qui craque de toutes parts mais qui tient bon pour le moment, ignorant encore qu’au fin fond de la forêt une mystérieuse présence se tient à l’affût.

MON AVIS

J’aime aussi regarder des séries françaises et parfois elles sont de qualités. En général il y a une ambiance pesante et un charme sauvage teinté de calme.

Ici dans Zone blanche ilm y a tous les ingrédients d’une bonne série française (ou plus exactement une série franco-belge) à succès. Il y a un mystère lourd et pesant, une ambiance suffocante et des personnages atypiques avec un passé chargé en histoire.

Cette première saison nous fait connaître des personnages vraiment bien étrange. Une femme Major assez étrange qui traine un passé lourd et obscur. Elle a du coup des réactions que la population ne comprend pas toujours. Et voilà que débarque un magistrat de la ville et tout va basculer.

Il y a dans cette série une ambiance mystique, la population est connectée à la nature, cette forêt qui encercle la ville et qui est pleine de mystère. Peut-être que la solution est là, dans la forêt. EN tout cas elle est à coup sur reliée à l’histoire du Major.

Pour une fois que les séries ne sont pas que des tueries à résoudre à grand renfort de police scientifique ou relatant des histoires de disparus qu’il faut à tout pris retrouver. Cette série change tellement et laisse planer une ombre mystérieuse au dessus de nous, alors oui, il faut la regarder, la découvrir et se dire que c’est vraiment une sacrée bonne série.