Étiquettes

,

SYNOPSIS

Dans la ville fictive de Vinci, dans le comté de Ventura, près de Los Angeles, le gérant municipal Ben Caspere est retrouvé mort sur une aire d’autoroute, le corps mutilé. L’État réunit alors une unité spéciale pour enquêter sur les circonstances de sa mort : Ray Velcoro, un policier corrompu au service d’un mafieux local, Frank Semyon, cherchant à se repentir mais ayant perdu tout son argent avec la mort de Caspere, Antigone « Ani » Bezzerides, une femme policier hantée par son passé, et Paul Woodrugh, un policier à moto, vétéran de guerre pris dans un scandale sexuel. Les quatre personnes vont découvrir peu à peu l’ampleur de l’affaire, mêlant politiciens véreux, policiers corrompus et cartels autour d’un projet de voie ferroviaire traversant toute la Californie.

MON AVIS

Si j’avais adoré la première saison, j’ai un peu moins accroché à cette deuxième. En tout cas au départ. Car il faut passer les deux premiers épisodes avant de vraiment rentrer dedans pleinement et de vibre d’angoisse avec les personnages.

J’ai vraiment apprécier retrouver Taylor Kitsch dans cette série. Il est un acteur que j’apprécie et malheureusement qui se fait beaucoup trop rare à l’écran.

Sinon, il n’y a rien à redire sur les pointures que l’on voit évoluer à l’écran. Une mention spéciale pour Vince Vaughn qui est vraiment un méchant époustouflant.

Il y a moins de mysticisme dans cette saison et le fait d’avoir plus de protagoniste donne une toute autre dimension à l’histoire et la série en elle-même. Une nouvelle histoire à chaque fois, des drames, des larmes, du sang et de la sueur. C’est dur mais c’est aussi le reflet d’une certaine réalité.

True Detective est une série très intéressante qui, je l’espère, va encore bien se développer.