Étiquettes

,

SYNOPSIS

La Grande Guerre a fauché toute une génération, tué net tant de futurs. Dans le cas de Freddie Watson, jeune Anglais du Sussex, elle lui a pris son frère bien-aimé et ce faisant, lui a volé la paix de l’esprit. Hanté par cette disparition, craignant pour sa santé mentale, il erre sans savoir comment échapper à cette douleur qui le paralyse.
Durant l’hiver 1928, Freddie voyage dans le Sud de la France, une autre région qui a vu couler trop de sang au cours des siècles, quand sa voiture quitte la route durant la tempête. Encore sous le choc, il s’enfonce en chancelant dans les bois et trouve refuge dans un village isolé. Là, lors d’une étrange soirée, il rencontre Fabrissa, une belle jeune femme qui pleure elle aussi toute sa génération perdue.
Au cours d’une seule et même nuit, Fabrissa et Freddie se confient mutuellement leur histoire. Au point du jour, Freddie se retrouve devant un mystère déchirant dont lui seul détient la clef.

MON AVIS

Il a été agréable de plonger dans les vieilles légendes de France et en particulier dans celle-là. Même si j’ai vu l’histoire venir et que du coup je n’ai pas eu de surprise, l’histoire est plaisante.

Cette histoire de fantômes n’est pas une histoire d’horreur mais plutôt une histoire d’espoir. Elle délivre un beau message à la fin et permet au lecteur de trouver justice pour les événements du passé.

Je ne connais pas du tout Kate Mosse et ces romans, mais avec cette histoire peut-être que je reviendrais sur d’autres oeuvres afin de connaître un peu plus l’autrice.

Une histoire courte vraiment agréable et qui se lit assez vite.