SYNOPSIS

Quel est le meilleur avantage d’être mort ? Ce n’est pas d’échapper à votre patron, à votre ex, ou même d’effacer votre casier judiciaire. Ce qu’il y a de mieux avec la mort … c’est la liberté. La liberté de lutter contre l’injustice et le mal qui rôdent dans notre monde, sans que rien ni quiconque ne vous arrête. Six individus, issus des quatre coins du monde, tous, les meilleurs dans leur domaine, ont été choisis non seulement pour leurs compétences, mais aussi pour leur désir unique d’effacer leur passé afin de changer l’avenir. La bande est réunie par un leader énigmatique, dont le seul objectif est de s’assurer que tous tomberont dans l’oubli mais que leurs actions, pour sûr, leur survivront.

MON AVIS

Dans le genre « grand n’importe quoi », ce film s’impose largement. Complètement décérébré, vous ne pourrez pas dire que vous avez vu un film intellectuel après, bien au contraire.

Je n’ai pas trop accroché. Tout d’abord parce que je commence à être un peu imperméable au cinéma de Michael Bay, les explosions dans tous les sens, ok, mais un peu de cohérence ça serait pas mal non plus, mais aussi parce que ce film fourmille de faux raccords en tous genre. Et cela dès la première scène, celle de la course poursuite.

Depuis quand un Alfa Roméo se départ toute seule !?! On voit parfaitement qu’elle se fait rayer sur tout le côté gauche (conducteur) et même que le rétroviseur vole en morceau, mais non, la prise de vue suivante (et toutes les autres) la voiture est intacte, pas un grain de poussière. Là c’est prendre le spectateur pour un con.

Donc, vous l’aurez compris je n’ai pas du tout aimé ce film. Je crois que le seul a avoir apprécié c’est l’Homme. Il a rit et il aime les films improbable, ceux que je qualifie de nanars.

Donc passez votre chemin, il n’en vaut pas la peine. Il ne fera pas parler de lui sinon en mal.