Étiquettes

,

SYNOPSIS

Dépassée par les sombres secrets de Christian Grey, Ana Steele a mis un terme à leur relation pour se consacrer à sa carrière d’éditrice. Mais son désir pour Grey occupe toujours toutes ses pensées et lorsqu’il lui propose un nouvel accord, elle ne peut y résister. Peu à peu, elle en apprend davantage sur le douloureux passé de son ténébreux M. Grey, toujours aussi passionné. Tandis que Christian lutte contre ses démons intérieurs, Ana doit prendre la décision la plus importante de sa vie.


MON AVIS

Je sais, honte à moi, j’ai récidivé. Je n’avais franchement rien trouvé d’extraordinaire au premier film mais je regarde quand même le second ?! Que voulez-vous ? Pour pouvoir critiquer il faut regarder et parfois il faut regarder des films vers lesquels on ne va pas de premier abord. Et je voulais conforter ma première impression.

Je vais être honnête, j’ai trouvé cette suite moins mauvaise que le premier.

Le premier film était un « je t’aime, moi non plus » qui m’avait tapé sur les nerfs. Il n’y avait absolument rien d’intéressant dedans. Pour plus d’infos voir l’article.

Cette fois-ci il y a un peu d’histoire. Certes ce n’est pas encore fantastique et surtout c’est très convenu mais du point de vue du scénario c’est un peu mieux. Après on va pas se mentir, l’intérêt de ce film pour ceux qui l’ont vu, se sont les scènes de sexe.

Rien de bien fantastique non plus de ce point de vu là. J’ai eu l’impression de voir un catalogue vidéo faisant la présentation d’article de sex shop. Maintenant les ménagères frustrées savent à quoi sert des menottes de chevilles, des boules de geisha et autres accessoires érotique. Mais je n’ai pas vraiment vu d’article BDSM. Pourtant Grey se revendique comme étant amateur.

Alors ce film est meilleur que le premier mais malgré tout pas transcendant. Il aura le mérite de peut-être réveiller la libido de certains un peu « coincés » ou d’émoustiller les femmes en manque. Mais sinon pas de quoi s’extasier. Cela reste un jeu de séduction entre deux partenaires consentant. Et le consentement mutuel c’est primordial.