Étiquettes

, ,

SYNOPSIS

Tom est un séducteur, et il l’assume. Pour lui, passer la nuit avec une femme ne veut pas dire avoir envie d’apprendre à la connaître. Loin de là. D’ailleurs, c’est à peine s’il retient son prénom. Quel intérêt puisqu’elle aura disparu de sa vie dans quelques jours ? Ce n’est pas un comportement honorable, mais c’est le sien. Et il continue à faire défiler les conquêtes dans son lit, malgré ce sentiment d’insatisfaction et d’insignifiance qui le submerge chaque matin. Mais ce soir-là, quand il aperçoit Rose, cette silhouette si fragile penchée au-dessus du vide, Tom comprend. Il comprend que l’univers a orchestré chaque instant jusqu’à celui-ci. Jusqu’à cette rencontre qui va bouleverser le cours de sa vie.


MON AVIS

Si vous voulez une jolie petite histoire courte qui e lit rapidement, ce roman est un très bon choix. Seul bémol : il n’est trouvable qu’en format numérique. Il faut donc être prêt à le lire sur liseuse, tablette ou smartphone, bref sur un écran plutôt qu’en papier.

Le point positif : son prix très abordable.

J’aime particulièrement l’écriture de Lucie Castel et je dois avouer qu’elle a réussit un exploit : me faire lire de la romance.

J’en ai déjà lu, bine sur un peu comme tout le monde mais je n’accrochais pas vraiment. Je n’irais pas dire que c’est devenu ma tasse de thé, loin de là, mais au moins maintenant je ne freine plus des quatre fers dès que je vois le mot romance.

Donc maintenant j’en lis à petite dose, mais j’en lis.

Souviens-toi de cette nuit c’est une histoire un peu particulière. Tout d’abord l’histoire est presque entièrement écrite du point de vue masculin. En général dans ce genre de livre c’est la femme qui raconte. là c’est un homme. pas forcément évident pour une autrice de se plonger dans la tête d’un homme pour écrire mais j’ai trouvé l’exercice réussi.

Et à un moment dans l’histoire vous risquez d’être déstabilisé. Le jeune homme fait un rencontre qui bouleverse sa vie (ça on s’en doute) mais il y a également l’histoire de cette jeune fille qui se rend au chevet de sa grand-mère mourante.

Vous risquez de ne pas comprendre pourquoi ces deux histoires. Je ne veux pas spoiler le récit alors je dirais juste que tout devient très clair à la fin. Si j’en dis plus, plus de surprise. Se serait dommage.

C’est drôle, touchant et cela fait se poser des questions sur notre propre existence. J’ai bien aimé cette histoire et du coup j’en veux plus de cette auteure.