Étiquettes

, ,

SYNOPSIS

Connaissez-vous vraiment la personne que vous aimez ? Conquise par John, la décoratrice d’intérieur Debra finit par l’épouser. Leur bonheur est-il réel ? Le charmant docteur ne jouerait-il pas un double jeu en la piégeant dans sa toile de mensonges ? Terra et Veronica, inquiètes pour leur mère, vont chercher à démasquer cet étranger qui s’est immiscé dans leur famille.


MON AVIS

Parce que j’ai vu les annonces de la deuxième saison, je me suis souvenue qu’il y avait cette série à voir. Les séries policières j’adore et si elles sont basées sur des faits réels c’est encore mieux. J’ai donc plongé dans l’angoisse de Debra au travers de son histoire.

Debra est une femme divorcée qui a été mariée plusieurs fois. Elle recherche un compagnon pour continuer sa vie et c’est à travers un site de rencontre qu’elle va faire la connaissance de John. Un peu étrange il est néanmoins séducteur et Debra va tomber amoureuse de lui. Ils vont même jusqu’à se marier en secret. Car les filles de Debra n’aiment pas John et elles auront bien raison.

Avant d’être une série Dirty John est un podcast en 6 parties. Au vu de son succès il a dons été décidé d’en faire une adaptation pour la télé.

Cette série (comme le podcast) raconte donc l’histoire de John Meehan, surnommé Dirty John. L’histoire va d’ailleurs se focaliser sur sa dernière victime : Debra Newell.

Qui est John ? Un manipulateur. Et un très doué. Durant toute sa vie il a escroqué, vendu de la drogue, trompé et manipulé. Et avec Debra il va passer un autre cap, l’intimidation et la tentative de meurtre. John Meehan est surtout connu comme arnaqueur. Il est d’ailleurs très doué dans son domaine car pendant de nombreuses années ils. réussi à échapper à la police.

Mais voilà, il fait la rencontre de Debra, sa prochaine victime. Car ce qui l’intéresse chez Debra c’est son argent et rien d’autre. Au départ tout est parfait en eux et rapidement les choses vont se dégrader. L’enfer va commencer.

Devant cette série je pense m’être fait la même réflexion que beaucoup de monde : « Mais pourquoi tu restes Debra ? Mais barre toi et plante le là ! » Mais il faut comprendre comment font les manipulateurs pour parfaitement comprendre pourquoi elle n’essaie pas de changer la situation ou tout simplement pourquoi elle revient vers lui. Le pouvoir d’un manipulateur sur sa victime est immense. Il peut presque lui faire faire ce qu’il veut. Il sait quoi dire et comment le dire pour avoir une emprise et ensuite il est très difficile de s’en dépêtrer.

Dans cette série le mécanisme de la manipulation est plutôt bien rendu et les rouages de la machination sont bien visible. L’histoire va très vite. Tellement vite que l’on se demande ce que les épisodes suivants vont contenir. Mais tout y est. La manipulation, l’arnaque, le passé et les faits dramatique qui vont survenir. La descente aux enfers de Debra et sa famille est palpable et elles ont eu du courage d’affronter cela car vivre dans la peur et l’angoisse est une véritable épreuve.

C’est une série intéressante qui relate assez bien les faits réels. Elle se regarde très facilement et surtout elle en devient addictive. Mention toute spéciale pour Eric Bana qui fait un John Meehan tout a fait convainquant.

  • Créée par Alexandra Cunningham
  • Avec Connie Britton, Eric Bana, Juno Temple, Julia Garner, Jake Abel, Jean Smart
  • Durée : 45 min
  • Genre : Thriller
  • Diffuseurs : Bravo (USA) – USA Network
  • Nombre d’épisodes : 8
    1. Approachable Dreams (Les rêves accessibles) 51 min
    2. Red Flags and Parades (Premiers signaux d’alarme) 47 min
    3. Remember it Was Me (Souviens-toi que ça vient de moi) 48 min
    4. Shrapnel (La grenade) 43 min
    5. Lord High Executioner (Le Seigneur grand exécuteur) 48 min
    6. One Shoe (Une chaussure) 42 min
    7. Chivalry (Galanterie) 42 min
    8. This Young Woman Fought Like Hell (Cette jeune femme s’est battue à mort) 43 min
  • Série renouvelée
  • Fiches : SeriboxIMDbAllocinéTMDB