Nuit couleur larme

Dans une ville en proie à des disparitions inexpliquées, Teresa est une libraire spécialisée en fantastique et en horreur. Une nuit, Teresa lance une incantation trouvée dans un livre. Apparaît Laura, une démone dont le pouvoir est de réaliser le vœu de la personne qui l’a appelée. Mais Teresa n’a rien à demander et Laura ne peut donc repartir. S’en suit une cohabitation des plus étranges.


MON AVIS

Ma lecture terminée j’étais perplexe. Cette bande-dessinée se lit assez rapidement car le texte n’est pas très présent. Mais lorsque j’ai terminé ma première lecture je n’ai rien compris.

Ne rien comprendre du tout à une histoire c’est assez étrange. D’autant plus que j’avais ce sentiment d’avoir aimé ma lecture et d’avoir été plongée dans une histoire mystique.

Alors j’ai recommencé à le lire en me disant que j’avais du passer à côté de quelque chose et j’ai particulièrement fait très attention au dessin et aux petits détails.

Et là j’ai enfin compris l’histoire (en fin je crois). Je pense que chacun peu découvrir ce qu’il veut dans cette histoire. L’interprétation est personnelle en fonction de la sensibilité du lecteur et de sa culture. Je dis culture car il y a des références qui selon moi sont assez importantes pour comprendre le déroulement, surtout ce texte cité de H. G. Wells. Le visuel a également une grande place. Si vous le lisez n’hésitez pas à retourner parfois en arrière si vous avez une impression de d »déjà vu ». Et puis ce skate-board est une clef, comme les affiches, comme ces racines d’arbres ou de vignes vierge qui poussent…

Je ne veux pas tout vous raconter mais au final même si je n’ai pas tout compris tout de suite j’ai énormément aimé ma lecture et découvrir cette bd.

D’ailleurs graphiquement il n’y a pas de visage. On pourrait donc penser qu’il serait difficile de faire passer les émotions sans expressions faciales ? Et bien pas du tout. Tout va passer dans l’attitude du corps, les couleurs et l’ambiance.

Le scénario est original et déstabilisant, le côté graphique est innovant et la colorimétrie utilisée est grandiose.

Si vous l’avez lu, n’hésitez pas à me donner votre ou vos hypothèses sur cette histoire, ce que vous en avez compris. On pourrait ainsi en discuter et comparer nos recherches et nos ressentis.

Note : 7 sur 10.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s