Deadly Class

À la fin des années 1980, Marcus Lopez, un jeune orphelin SDF, est admis au sein d’une mystérieuse école privée qui accueille la progéniture des criminels les plus dangereux de la planète. Dans cet établissement, les adolescents se voient enseigner l’art du meurtre, du combat ou toutes autres pratiques indispensables pour devenir le parfait criminel.


MON AVIS

J’ai envie de regarder cette série depuis quelques temps maintenant. Je savais qu’il s’agissait d’une série avant tout pour les ados mais avec une thématique tellement adulte et sérieuse. J’étais intriguée et je voulais savoir de quoi il en retournait.

Je ne connais pas du tout le comics dont est inspiré cette série. Se sera peut-être une manière d’y venir car après avoir regardé la totalité des épisodes je suis restée sur ma fin et j’ai été assez déçue par l’ensemble.

Le postulat de départ est intéressant et le début commence plutôt bien. Mais au fur et à mesure de l’histoire j’ai eu l’impression d’une vague romance ayant pour base un triangle amoureux. Tout d’abord, il y en a marre de voir des triangle amoureux dans les séries ados. Soyez un peu originaux et faites nous cela sans que cela implique deux nanas et un mec. Mais surtout je pensais que la série allait être trash et sadique et je me suis retrouvée devant des épisodes mettant en scène des ados mal dans leur peau et confronté à des problème d’ados basique.

Il est où le sang, les meurtres et les missions suicides ? À part quelques passages croustillant il n’y a rien de bien exceptionnel. J’ai donc été déçue dans l’ensemble par cette série et je ne vous parle même pas de la fin qui n’en est pas une et qui laisse le spectateur devant une scène qui n’aura jamais de finalité.

C’est bien dommage, je m’attendais à quelque chose de plus sérieux et surtout de mieux ficelé. Les aléas des ados, bon pourquoi pas, mais le fond de la série n’est pas franchement exploité, surtout le côté « nous voulons renverser l’ordre établi ».

Je comprends donc qu’il y ai qu’une seule saison bien que j’aurais aimé avoir le fin mot de l’histoire quand même.

Note : 6 sur 10.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s