Uncharted : Drake’s Fortune Remastered

Nathan Drake se lance à la poursuite de l’Eldorado. Il est accompagné de Victor Sullivan, son mentor et meilleur ami, mais aussi d’Elena Fisher, jeune journaliste. Il commence son aventure au large des côtes panaméennes et réussit à trouver le cercueil de Sir Francis Drake, qui est supposé être l’ancêtre de notre aventurier. Il y trouve à l’intérieur le journal secret de l’explorateur anglais. Bien vite, ce journal le mènera au beau milieu du Pacifique, sur les traces de « Eldorado ». Mais il n’est bien évidemment pas le seul attiré par ce fameux trésor, Gabriel Roman et ses mercenaires vont tout tenter pour trouver Eldorado avant Drake.


MON AVIS

Je renoue en ce moment avec les jeux vidéos. Laissé de côté pendant trop longtemps avec des jeux commencés mais pas encore fini. Il faut dire aussi que je suis le genre à vouloir finir un jeu à 100%, c’est à dire à vouloir tout trouver avant d’aller à la fin. Du coup je peux parfois mettre une éternité sur un jeux qui ne nécessite que quelques heures.

Mais voilà que j’ai commencé une franchise que je connais mais à laquelle je n’ai pas encore joué : Uncharted. Mais je commence dans l’ordre s’il vous plait.

Voici donc le premier volet de cette saga célèbre mettant en scène un Lara Croft masculin. Oui, j’ai déjà fait le parallèle avec une célèbre héroïne que j’aime incarner dans les jeux car pour moi la trame de fond est la même.

Ce premier jeu a été très agréable. J’ai pas voulu pousser de trop la difficulté et j’ai mis au plus simple afin de finir rapidement le jeux. En tout cas, je me suis beaucoup amusée et j’avoue enchainer les jeux maintenant.

Dans cet opus Nathan Drake part à la recherche d’un trésor mythique l’Eldorado. Accompagné de son acolyte Victor Sullivan il part donc à l’aventure. Mais il va vite se retrouver avec un autre personnage : Elena Fisher, une journaliste à la recherche du scoop.

Enigme, aventure, fusillade, il faut parfois jouer d’astuce pour s’en sortir sans trop d’encombres et ne pas avoir le vertige tout en aimant l’escalade.

Il s’agit ici d’une première belle aventure qui ouvre la voix à de belles possibilités.

Note : 8 sur 10.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s