Mon ami Dahmer

Derf Backderf a passé son enfance à Richfield, petite ville de l’Ohio située non loin de Cleveland. En 1972, il entre au collège, où il fait la connaissance de Jeffrey Dahmer, un enfant solitaire au comportement un peu étrange. Les deux ados se lient d’amitié et font leur scolarité ensemble jusqu’à la fin du lycée. Jeffrey Dahmer deviendra par la suite l’un des pires serial killers de l’histoire des États-Unis. Son premier crime a lieu à l’été 1978, tout juste deux mois après la fin de leur année de terminale. Il sera suivi d’une série de seize meurtres commis entre 1987 et 1991. Arrêté en 1991, puis condamné à 957 ans de prison, Dahmer finira assassiné dans sa cellule en 1994. 
Mon Ami Dahmer est donc l’histoire de la jeunesse de ce tueur, à travers les yeux de l’un de ses camarades de classe. Précis et très documenté, le récit de Derf Backderf (journaliste de formation) décrit la personnalité décalée de Dahmer qui amuse les autres ados de cette banlieue déshumanisée typique de l’Amérique des années 1970. Dahmer enfant vit dans un monde à part, ses parent le délaissent, il est submergé par des pulsions morbides, fasciné par les animaux morts et mortifié par son attirance pour les hommes. Personnage fascinant, voire attachant car presque victime de son environnement, Dahmer vit une implacable descente aux enfers vers une folie irréversible.


MON AVIS

Lors de la préparation de notre chronique radio (émission spéciale Halloween) sur les tueurs en série, nous avons discuté (un ami et moi) de certains tueur. Bien entendu Jeffrey Dahmer et venu dans la conversation et voilà que on ami me parle d’un comic fait sur l’enfance du tueur. Un dessinateur l’ayant connu durant son adolescence a raconté ce qu’il se rappelle de l’ado qu’était Dahmer.

Il m’a prêté ce comics et je l’ai lu.

Le récit est très bien fait car il ne donne pas dans la surenchère macabre. Certaines étapes de la vie de Dahmer son expliqué, notamment sa fascination pour le morbide et les animaux morts. Mais jamais le dessin ne devient insoutenable. C’est fait très subtilement et il y a plus d’aspects psychologique que visuels.

Le style graphique peut paraître particulier mais j’ai beaucoup aimé. Uniquement des planches en noir et blanc mais qui livrent une certaine intensité et un réalisme saisissant.

C’est ici la vision d’un homme adulte sur des événements passés durant son adolescence. Mais également une bonne description qu’était le gamin qu’il a côtoyer et la vie qu’il menait.

Je comprends pourquoi ce comics a remporté un prix car il le mérite vraiment. Quand on sait que Derf Backderf est surtout un auteur humoristique, cet ouvrage sur l’un des tueurs les plus lucratif et horrible, devient un incontournable qu’il faut avoir lu.

Une histoire relatée avec beaucoup de réalisme, très documentée et qui ne laisse pas indifférent. J’ai vraiment beaucoup aimé ma lecture et je remercie l’ami qui a bien voulu me prêter son comics en édition limitée.

  • Écrit et illustré par Derf Backderf
  • Traduit de l’anglais par Fanny Soubiran
  • Titre original : My Friend Dahmer
  • Genre : Comics – Biographie
  • Nombre de pages : 240
  • Publié le 8 Janvier 2015
  • ISBN : 9782757836682
  • Édité par Points
  • Prix : 20,00 €
  • Fiches : LivraddictGoodreadsBabelioBookNode

Note : 9 sur 10.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s