Le club des tricoteuses anonymes T.1 : Femme des cavernes recherche humain

Éditions Infinity (2017)

Il y a trois choses que vous devez savoir sur Janie Morris :
1) Elle est incapable d’entretenir une conversation sans fournir Trop d’Informations Inutiles, particulièrement quand elle est troublée.
2) Personne ne la trouble plus que Quinn Sullivan.
3) Elle ne sait pas comment tricoter.

Après avoir perdu son petit ami, son appartement et son travail le même jour, Janie ne peut s’empêcher de se demander quels tourments le destin lui réserve encore. À sa plus grande humiliation, Quinn Sullivan, autrement connu sous le nom de M. FessesD’enfer, est le témoin de tout cela et n’a ensuite de cesse de réapparaître dans sa vie, comme une paire de chaussures que l’on convoite mais qu’on ne peut pas s’offrir. La seule chose à laquelle Janie ne s’attendait pas, c’est que Quinn, l’objet de ses légères -mais inoffensives- tendances obsessionnelles, lui fasse une proposition qu’elle ne peut refuser.


MON AVIS

J’ai eu envie d’une petite lecture sans prise de tête. J’ai trouvé mon bonheur dans ma PAL avec ce roman, premier d’une série, qui me promettait d’être fun et frais.

Je n’ai pas été déçue par le contenu. C’est une romance feel good et elle porte bien le nom de cette catégorie dans le genre.

Dès le départ on sait pertinemment que Janie va finir avec cet homme qu’elle surnomme M. Fessesd’enfer. Mais comment vont-ils finir ensemble ? Que va t-il se passer entre eux ? Là est le principal de l’intrigue.

Ils jouent au chat et à la souris pendant un bon moment, voir la quasi totalité du roman mais cela ne gêne pas du tout. C’est drôle, il y a de belles joutes verbales, des scènes et des situations vraiment cocasses et Janie est un personnage vraiment drôle avec son cerveau qui va toujours à cent à l’heure et cogite sur tout est n’importe quoi.

J’ai beaucoup aimé sa réflexion sur les tapis, cela donne un très bon exemple de ce qu’elle peut avoir comme cogitation alors qu’il se passe des choses importantes dans sa vie. Son cerveau est en roue libre tout le temps et le plus beau c’est qu’elle a tendance à dire sans filtre ce qu’elle pense.9

Et puis il y a des moments où elle est ultra efficace dans son domaine et là elle bluff tous le monde. C’est une fille étrange avec une folie sympathique qui peut aussi être très redoutable grâce à ces connaissances divers et variées.

Mais il ne faut pas oublier ces amies : les tricoteuses. Elles sont nombreuses dans leur groupe de tricot et j’ai tellement apprécié cette scène vers la fin où elles se retrouvent solidaire, efficaces et terriblement redoutables face à l’adversité. De vraies amies qui sont là l’une pour l’autre.

Ce livre est une romance sans surprise (ou presque) qui a malgré tout une histoire de fond et qui ne tombe pas dans le vulgaire. Oui il y a des scènes de sexe mais pas de descriptif d’attributs ou de position, c’est soft mais c’est exactement ce qu’il faut pour qu’un grand nombre puisse le lire. L’imagination de la lectrice (ou du lecteur) fait le reste et c’est suffisant.

Un roman qui m’a beaucoup plu et qui me donne envie de découvrir la suite de la série. Surtout que chaque tome est centré sur l’un des membres du club de tricot. Un plaisir pour une tricoteuse comme moi même si j’ai un peu laissé mes aiguilles de côté ces derniers mois.

Note : 9 sur 10.

Vous avez aimé cet article ?

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

Sois le premier à donner une note

Partage si tu aimes

Désolée si cela ne te plait pas

Dis moi ce que tu aimerais lire

Laisser un commentaire