Site icon LET ME ENTERTAIN YOU

Le bureau des affaires occultes T.1

Publicités

Automne 1830, dans un Paris fiévreux encore sous le choc des Journées révolutionnaires de juillet, le gouvernement de Louis-Philippe, nouveau roi des Français, tente de juguler une opposition divisée mais virulente. Valentin Verne, jeune inspecteur du service des mœurs, est muté à la brigade de Sûreté fondée quelques années plus tôt par le fameux Vidocq. Il doit élucider une série de morts étranges, susceptible de déstabiliser le régime.
Car la science qui progresse, mêlée à l’ésotérisme alors en vogue, inspire un nouveau type de criminalité.  Féru de chimie et de médecine, cultivant un goût pour le mystérieux et l’irrationnel, Valentin Verne sait en décrypter les codes. Nommé par le préfet à la tête du « bureau des affaires occultes », un service spécial chargé de traquer ces malfaiteurs modernes, il va donner la preuve de ses extraordinaires compétences. Mais qui est vraiment ce policier solitaire, obsédé par la traque d’un criminel insaisissable connu sous le seul surnom du Vicaire ? Qui se cache derrière ce visage angélique où perce parfois une férocité déroutante ? Qui est le chasseur, qui est le gibier ?


MON AVIS

Il me faisait de l’oeil depuis quelques temps ce roman et l’occasion était trop belle de le faire en livre audio. Un enquêteur sombre et énigmatique, une enquête des plus mystérieuse et le tout dans une France de 1830 en pleine tourmente.

Une époque qui invite au mystère et à toutes les idées folles.

Attention ce roman peut choquer certains. Pourquoi choquer ? Parce qu’on y parle quand même d’enlèvement et d’abus sur enfant mais je vous rassure, rien d’explicite. Pas de descriptions pouvant heurter les plus jeunes mais c’est suffisamment bien écrit pour que l’on comprenne de quoi il en retourne.

Je me suis lancée dans ce roman surtout à cause du titre. Les mots « affaires occultes » ont toujours tendances à m’attirer. Et là bien que je m’attende à plus de mysticisme, le roman permet une belle entrée en matière d’un groupe au sein de la police pour enquêter sur des affaires sensibles et mystérieuse.

J’ai donc fait la connaissance de Valentin Verne. Ce personnage m’a tout de suite plu. Intelligent mais également dandy charmant (ça va pas être un laidron non plus), j’ai apprécié sa psyché tourmentée et complexe. Et je dois bien avouer que j’ai été surprise par les révélations le concernant.

On rencontre bon nombre de personnages historique ou fictif tout au long du récit et même si il y a de nombreux noms cités on arrive à bien se situer et surtout à suivre l’intrigue qui nous mène dans le présent mais également dans le passé de Valentin Verne.

J’ai eu un peu peur que l’enquête devienne brouillonne à un moment. Mais en fait pas du tout. La qualité de la narration a été aussi pour beaucoup dans mon envie de continuer cette lecture car la voix de Benjamin Jungers, calme et posée permet de mieux comprendre et se faire une opinion de Valentin tout au long de l’enquête.

J’ai beaucoup aimé ce premier tome, au point que j’ai déjà commencé à lire la suite alors qu’habituellement je n’enchaîne jamais les lectures de séries. Le personnage de Valentin est très attachant et sachant ce que je sais après cette première lecture, je veux savoir s’il arrivera à retrouver un certain personnage.

Note : 8 sur 10.
Quitter la version mobile