〈Lecture〉 Disparue – Lisa Gardner

Éditions Audible (2018)

Sur une route déserte de l’Oregon noyée par la pluie, une voiture abandonnée, moteur en marche, un sac de femme sur le siège du conducteur. Rainie, avocate séparée de son mari, Pierce Quincy, ex-profiler, a disparu sans laisser de traces. Dérive d’une femme au passé d’alcoolique ou conséquence d’une des redoutables affaires dans lesquelles elle s’investissait parfois dangereusement ? Un homme sait ce qui s’est passé cette nuit-là. Et lorsqu’il contacte les médias, le message est clair, terrifiant : il veut de l’argent, la célébrité. Sinon, personne ne reverra Rainie. Aidé de sa fille, star du FBI, Pierce se lance dans l’enquête la plus désespérée de sa vie, sur la piste d’un criminel sans visage et de la femme qu’il n’a jamais cessé d’aimer.


MON AVIS

Je commence une nouvelle série avec ce roman de Lisa Gardner, malheureusement jusqu’à présent je n’ai pas réussi à me procurer les premiers titre alors je démarre avec le cinquième tome de la série.

Bon, ce n’est pas toujours l’idéal mais Lisa Gardner écrit suffisamment bien pour que cela ne soit pas un problème. Ainsi les personnages principaux sont décrit avec précision et justesse et leur histoire passé ne vient pas trop interférer dans celle qui se déroule. Le lecteur n’est ainsi pas perdu dans la chronologie des enquêtes.

Comme dans chacun des ces romans, celui-ci nous présente une histoire qui à l’air assez simple au départ et qui se complexifie de plus en plus au fur et à mesure de la lecture. Les événements s’imbriquent parfaitement et le récit coule tranquillement alors que je me suis laissée embarquée dans le déroulé des événements.

Au départ c’est banal et ensuite cela devient tordu pour au final surprendre. Voilà la clef de la réussite des romans de Lisa Gardner : surprendre en dévoilant une histoire que l’on ne pense pas possible avec un (ou des) coupable(s) inattendus.

Ce roman ne déroge pas à la règle établie de l’autrice. Pour mon plus grand bonheur. Car je sais qu’au final je vais toujours tomber de ma chaise (fauteuil, lit… ça dépend de l’endroit où je lis) et me dire « et bien qu’elle truc de fou ».

Moins célèbre que D. D. Warren ou Tessa Leoni (spin-off de D.D. Warren), la série FBI Profiler reste néanmoins prenante et intéressante, tout du moins par se premier roman (que je lis). J’ai donc hâte de continuer mes lectures à la première occasion.

Et comme tous les romans de Lisa Gardner (jusqu’à présent) c’est en audio que j’aime les découvrir. Une bonne narration, un rythme soutenu et une certaine vivacité dans la voix font qu’à chaque fois je suis conquise. I y a des auteurs que j’apprécie encore plus sur ce support de lecture et cette autrice en fait clairement partie.

Vous avez aimé cet article ?

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

Sois le premier à donner une note

Partage si tu aimes

Désolée si cela ne te plait pas

Dis moi ce que tu aimerais lire

Laisser un commentaire