〈Lecture〉 Meurtres et muffins aux myrtilles – Joanne Fluke

Éditions Le Cherche midi (2021)

den Lake est sur le point de célébrer son premier carnaval d’hiver. Au menu ? Sports de glace, activités pour les enfants et, bien évidemment, les délicieuses pâtisseries du Cookie Jar, amoureusement préparées par la charmante Hannah Swensen. Cerise sur le muffin, Connie MacIntyre, vedette d’une célèbre émission de cuisine, doit venir signer son livre. Toute la ville est sur le pont – même la mère d’Hannah, qui passe généralement son temps à essayer de la marier. Mais quand Connie MacIntyre est retrouvée morte dans la boutique d’Hannah, cette dernière ne va pas résister très longtemps à son envie de mener une enquête qui va s’avérer pleine de rebondissements. Une énigme à résoudre, un déluge de sucreries et de nouvelles recettes de pâtisserie, criminellement délicieuses, à faire chez vous. Que demander de mieux pour passer l’hiver ?


MON AVIS

Le soir tombe plus vite, il commence à faire plus frais dehors, c’est bientôt Halloween, c’est également le début des envies de pâtisserie avec un mug de the (ou de café) et surtout en se blottissant sous le plaid dans le canapé. Alors quoi de mieux que de sortir un livre qui donne envie de manger des sucreries ?

Et voilà, Meurtres et muffins aux myrtilles est parfait pour cela.

Il est l’un des nombreux Cosy Mystery que l’on peut voir apparaître un peu partout. Vous savez ces romans mettant en scène des personnages qui ne sont pas enquêteurs mais qui se retrouve à devoir retrouver le coupable d’un meurtre ?

La première autrice a avoir fait du cosy mystery c’est Agatha Christie avec notamment sa Miss Marple. Mais le terme n’existait pas à l’époque et il est tout récent. Et surtout il trouve maintenant bon nombre d’ouvrages de ce genre et des adeptes qui les lisent à vitesse grand V.

Ce n’est pas forcément le genre que j’affectionne le plus, car quand je lis du policier j’aime bien me triturer les méninges et que cela soit un peu complexe du point de vue de l’enquête. Alors que là c’est toujours relativement simple. Mais je dois quand même admettre que c’est très plaisant et cela se lit vite. C’est une lecture plaisir à faire entre deux ouvrages plus intenses et qui permet de suivre des personnages attachants avec une relative légèreté.

Dans ce troisième tome de la série Les Enquêtes d’Hannah Swensen, l’autrice (Joanne Fluke) continue de mettre en scène la jeune pâtissière et sa famille. Entendez par là, sa soeur (essentiellement), sa nièce (forcement), son beau-frère et son collègue mais également sa jeune apprentie et associée.

Et comme dans les deux premiers tomes, Hannah a un don (?) ou la malchance de « tomber » sur des cadavres et de se retrouver mêlée d’une façon ou d’une autre à l’enquête. Elle est curieuse et aime les mystères et avec sa soeur elles forment un duo redoutable et plein d’humour.

Ce qui est également agréable c’est que toute l’histoire ne tourne pas autour de l’enquête. Et oui il a des relations entre les différents personnages. Et là en l’occurence, l’accent est mis sur la vie amoureuse d’Hannah. Car elle a deux prétendants et il n’est pas facile de choisir. Surtout avec le cadavre qu’elle a découvre dans sa boutique.

J’espère vite me mettre à jour de mes lectures de cette saga car un nouveau tome est prévu prochainement et j’aimerai bien le lire (pour une fois) rapidement après sa sortie.

  • Écrit par Joanne Fluke
  • Traduit de l’anglais par Florianne Vidal
  • Titre original : Blueberry Muffin Murder
  • Genre : Policier
  • Nombre de pages : 432
  • Série : Les Enquêtes d’Hannah Swensen (tome 3)
  • Publié le 23 Septembre 2021
  • ISBN : 9782749164496
  • Édité par Le Cherche Midi
  • Prix : 15 €
  • Fiches : LivraddictStoryGraphBabelioBookNode

Vous avez aimé cet article ?

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

Soyez le premier à donner une note

Partage si tu aimes

Désolée si cela ne te plait pas

Dis moi ce que tu aimerais lire

Laisser un commentaire