On ne meurt que deux fois

L’inspectrice D.D. Warren pensait avoir tout vu.C’était avant l’arrivée d’un homme au commissariat de Boston, tentant désespérément d’expliquer qu’il est mort.Renvoyé chez lui par des

Lire la suite

La porte condamnée

Le quotidien, parfois, nous joue des tours. En témoignent ces nouvelles insolites dans les quelles on croise des personnages surpris par la vie. La tonalité « réaliste fantastique » de l’écriture s’inscrit dans une tradition d’inspiration latino-américaine. Ces textes illustrent bien l’idée que Julio Cortazar se faisait du récit bref : un jeu magique. Il ne tient au lecteur, pour s’en convaincre, que de pousser la porte. A ses risques et périls…