Étiquettes

SYNOPSIS

Dans cette adaptation de la légende du Comte Dracula, de nouvelles histoires étoffent les crimes sanglants du vampire… et mettent sa vulnérabilité en lumière.

MON AVIS

Lorsque j’ai vu que Steven Moffat et Mark Gatiss faisaient une nouvelle série, avant même de connaître le thème elle était déjà dans ma liste. Et en plus il s’agit du mythe de Dracula. Que demander de mieux ?

Je ne me suis pas ruée dessus comme la misère sur le monde, mais j’ai voulu prendre mon temps pour la découvrir. Un épisode par soir. Cela donne donc 3 jours pour faire cette série complète. Il faut dire qu’un épisode fait quand même 90 minutes.

Le premier épisode est une claque. Cette ambiance oppressante, le rythme lent qui permet au mal de s’insinuer en vous et de donner la chair de poule. L’éclairage sombre et correctement disséminé afin de donner encore plus de profondeur aux jeux des acteurs. Cet épisode est une réussite et il nous a laissé sans voix avec une furieuse envie de regarder tout de suite la suite. Mais non. On attend le lendemain bien sagement (en comptant les heure jusqu’au soir).

Avec le deuxième épisode la barre est mise encore un peu plus haut. Je dois dire que j’étais un peu perdue au départ mais je me suis laissée porter par la narration. On retrouve un Dracula vraiment impitoyable mais aussi calculateur. L’horreur est poussée un peu plus loin. Pas forcément visuellement mais psychologiquement. Le monstre commence a s’insinuer dans l’esprit des spectateurs. Et ce final ! J’avoue que j’ai été surprise et intriguée.

Le troisième et dernier épisode est en décalage total avec les précédents. J’ai été complètement perdue pendant un bon moment et il a fallu transposer tous ce que je connaissais des premiers dans une époque totalement différente. Les années se sont écoulés mais le personnage de Dracula est resté à une époque. Tout comme le spectateur il va devoir évoluer et très vite.

Je pense que la fin de cette série va décevoir beaucoup ed monde. Mais en y réfléchissant elle est parfaitement logique et juste. Quelques parts cela ne pouvait pas finir autrement.

J’ai vraiment apprécié cette mini série. Le mythe de Dracula est parfaitement revu et interprété. Un regret malgré tout : que les origines du comte n’ait pas été expliqué. À part cela, il n’y a rien à jeter dans cette série.