Le Mobile

Jérusalem, 1986. Un ado de 14 ans abat les membres de sa famille dans leur lit. Mais des questions demeurent. Des participants à l’affaire prennent aujourd’hui la parole.


MON AVIS

Une histoire qui fait froid dans le dos mais à prendre avec des pincettes. J’ai donc regardé le documentaire Le Mobile et une fois que j’avais fini, je ne savais pas trop quoi en penser.

Cette série était depuis maintenant un petit moment dans ma liste Netflix. Et un dimanche, j’ai voulu la regarder et enfin la supprimer de ma liste. En fait alléger ma liste bien trop longue 😅.

Je tiens tout d’abord à donner quelques détails concernant cette série documentaire. J’emploie le mot « série » car il faut avoir conscience que les images que l’on voit ne sont pas forcément des images d’archives. Les personnes qui témoignent et parlent sont des acteurs. les scènes filmés sont également jouées par des acteurs. Le jeune garçon que l’on voit se faire arrêter et juger ? Un acteur également. Bref, autant bien avoir à l’esprit que la quasi totalité de ce que l’on voit a été entièrement filmé et mis en scène.

Ce détail posé, je vous donne mon avis.

C’est lent, vraiment très lent. Il y a 4 épisodes mais la totalité du reportage pourrait tenir sur 2 ou 3. De ce fait, j’ai presque failli m’endormir à un moment. Et pourtant je n’avais pas l’effet « digestion » d’après repas du dimanche. Donc il faut être un minimum en forme. Ensuite j’ai trouvé que cela allait beaucoup trop dans la surenchère médiatique. Visuellement certaines images peuvent choquer et rien n’est épargné au spectateur. Un côté voyeurisme vraiment dérangeant et même en sachant que les images sont reproduites et que se ne sont pas les vraies, je ne vois pas l’intérêt de montre autant.

À savoir, vous n’aurez que des hypothèses. Il n’y a pas de résolution ou plutôt d’explication quand aux actes de ce jeune garçon. Il faut savoir que depuis il est sorti de prison, il mène une vie normale avec femme et enfants et il a également un travail. Apparemment il mène une vie parfaitement rangée et ne fait plus parlé de lui. Son véritable visage n’est jamais dévoilé car la Loi de son pays protège les mineurs ayant commis des actes impardonnable. Ils ont le droit à refaire leur vie le plus normalement possible après avoir payé leur dette.

Alors je suis mitigée devant ce documentaire car pour moi il est beaucoup trop retouché et travaillé pour avoir ce qualificatif. Il s’agit plus d’une série très lente qui raconte une histoire mais n’apporte rien au final.

  • Créée par Tali Shemesh et Asaf Sudri
  • Titre original : HaManiaa
  • Durée : 30 min
  • Genre : Documentaire
  • Diffuseur : Netflix
  • Nombre d’épisodes : 4
    1. Episode 1
    2. Episode 2
    3. Episode 3
    4. Episode 4
  • Série Terminée
  • Fiches : SerieboxIMDbTMDB

Note : 5 sur 9.

Laisser un commentaire