Étiquettes

,

SYNOPSIS

Tandis qu’Eniale prend sous son aile une stagiaire, Dewiela, elle, tente de corrompre la patronne d’une troupe de théâtre. Mais Donovan, l’exorciste, pourrait bien bousculer leurs plans…


MON AVIS

Bien que cette mini série (3 tomes) soir intéressante graphiquement, je l’a trouve assez pauvre du point de vue du scénario. C’est dommage car l’actrice nous habitué à une meilleure qualité. Il suffit de lire sa série sur L’atelier des sorciers pour comprendre.

Mais là le seul intérêt est visuel.

C’est beau, c’est vraiment beau graphiquement. Voila ce que je vais retenir.

Dans ce troisième (et dernier) volume j’avais un peu d’espoir pour que cela s’améliore. Les histoires ne mettait pas forcément en scène notre ange et la démone en même temps. Et d’ailleurs les histoires indépendantes étaient assez bien construite et avec un scénario intéressant. Mais la dernière… cette ultime histoire qui clôture le manga a fini par m’achever…

C’est du grand n’importe quoi. La relation entre les deux personnages n’est pas suffisamment exploité. Elle est ambigu mais elle n’est pas poussé assez loin. J’aurais peut-être aimé voir Eniale (l’ange) déclarer sa flamme à Dewiela (la démone). Cela aurait pu donner une autre dimension dans leur affrontement plutôt que des querelles pour des fringues et du crêpage de chignons.

Il fallait que je le lise, voilà c’est fait. maintenant je vais aller le ranger dans ma bibliothèque.