Lore Olympus T.1

Perséphone, jeune déesse du printemps, est nouvelle au Mont Olympe. Sa mère, Déméter, l’a élevée exprès dans le royaume des mortels, pour la protéger des tentations. Mais après que Perséphone lui a promis de s’entraîner comme vierge sacrée, elle est autorisée à aller à l’université et à vivre dans le monde glamour et trépidant des dieux. Lorsque sa colocataire, Artémis, l’emmène à une fête, sa vie entière change : elle y rencontre Hadès et l’étincelle est immédiate avec le souverain charmant mais incompris des Enfers. Tout s’accélère alors, Perséphone doit maintenant naviguer entre les jeux stratégiques et les relations déroutantes qui régissent l’Olympe, tout en trouvant sa place et en affirmant son pouvoir.


MON AVIS

Ce qui m’a en premier plu dans cette bd c’est le visuel. J’ai beaucoup aimé cette couverture hyper colorée qui a attiré mon oeil et qui m’a fait le prendre sur l’étagère et le feuilleter. ensuite j’ai lu la quatrième de couverture et j’ai été séduite. Je suis une fan de la mythologie et trop peu souvent le mythe de Perséphone et Hadès est relaté. C’était l’occasion de me plonger dedans.

Alors rapidement il a rejoint ma PAL et je savais qu’il n’allait pas y rester bien longtemps. En effet, il y est resté deux jours.

Il s’agit ici d’une réécriture beaucoup plus moderne qui donne un sens et une nouvelle vision à ce mythe. Tous le monde connaît la fin, bien évidemment mais sait-on réellement comment tout à commencé ? C’est moins sûr. Ce n’est pas fidèle au mythe de base de ce point de vue mais il s’agit d’une réécriture.

Les dieux et les déesse vivent dans un monde moderne. Hadès se déplace ne voiture et il va dans des bars, des soirée données par son frère Zeus et il fréquente des femmes de petites vertus. En fait il n’arrive pas à se « caser » comme ces frères car en tant que roi des enfers et donc fréquentant la mort il n’est pas franchement glamour. Il est donc taciturne et très renfermé sur lui-même. Jusqu’au jour où il va croiser la route de Perséphone un peu par hasard et que la jeune déesse va devenir une obsession.

de son coté Perséphone fait son entrée dans le monde et elle est encore peu connue mais elle ne passe pas inaperçue. Elle tape dans l’oeil d’Hadès mais pas seulement. Les prétendants vont se presser devant sa porte et elle risque d’en subir les déconvenues.

J’ai beaucoup aimé le traitement moderne et les différents thèmes abordés dans ce premier tome. La colorimétrie fait beaucoup dans ce roman car chaque dieu à sa couleur, elle définie qui il est mais surtout ce qu’il fait. Par contre il faut savoir que les thèmes peuvent être durs. On y abord le consentement, les violences physique et morales et les relations toxiques. Donc si ces sujets sont sensibles pour vous mieux vaut être prévenu.

À la base cette histoire a été diffusée sur Webtoon et elle a rencontré un succès fulgurant. C’est avec plaisir que j’ai pu la lire sous format papier d’autant plus qu’elle comporte des chapitres inédits.

2022 commence bien avec de belles découvertes bande-dessinée et j’espère que cela continuera sur cette lancée. En tout cas Lore Olympus est selon moi, une valeur sûre pour le moment.

Note : 9 sur 10.

Un commentaire

Laisser un commentaire