La Chronique des Bridgerton (saison 2)

Devoir, désir et scandale s’entrechoquent quand le vicomte Anthony Bridgerton veut se marier, mais trouve son égale en la personne de la grande sœur de sa future épouse.


MON AVIS

Attendu avec impatience, surtout depuis que j’ai lu le deuxième tome des romans, je l’ai enfin vu. Je sais, j’ai pris un peu mon temps, mais je voulais pouvoir en profiter correctement et avoir du temps de vent moi pour pouvoir me faire tous les épisodes sur un temps relativement court.

La première saison était accès sur l’aînée des fille Bridgerton et cette fois-ci c’est l’aîné de la famille qui se retrouve dans une véritable tourmente amoureuse : Anthony.

Anthony est un personnage qui ne vit que pour sa famille. Il est dévoué au bonheur de ces proches mais surtout en tant qu’héritier il se doit de mener la barque et de garder les finances à flots. C’est donc un jeune homme avec de lourdes responsabilités qui est devenu LE chef de famille beaucoup trop tôt.

Car on apprend très vite dans la série qu’il a dû endosser ce rôle à la mort soudaine de son père.

Mais c’est également un jeune homme tourmenté par ses responsabilités, son passé et la douleur d’avoir vu ses proches et en particulier sa mère, souffrir par amour, se voir anéanti par le chagrin de la perte de l’être aimé. Et quand à lui il n’a pas pu laisser libre court à sa douleur. Raison pour laquelle il s’est juré de ne jamais tomber amoureux pour ne pas avoir à vivre cela un jour.

Et bien entendu les choses ne vont pas se passer comme il le souhaite. Car Anthony, célibataire convoité de la haute aristocratie britannique, décide de se marier et il compte bien choisir lui-même son épouse sans prendre en compte des sentiments. Une femme pratique qui lui fera de beaux enfants et qui doit être cultivée mais qu’il ne doit surtout pas aimer.

Vous le devinez, les choses ne vont pas se passer exactement comme il le voudrait.

Dans cette saison nous avons donc un magnifique triangle amoureux. Mais bien que l’histoire principale soit centrée sur Anthony, les autres personnages ne sont pas en reste. Ainsi on peut suivre avec délectation les remarques acerbes et idées révolutionnaire (pour l’époque) d’Éloïse Bridgerton. Les tourments de Pénélope Featherington qui commence a avoir du mal à garder son secret. Les manigances de Portia Featherington et tous les autres protagonistes qui ont a leur manière un rôle décisif dans cette saison.

J’aime beaucoup cette série. Au-delà du côté fleur bleue et romantisme, j’aime voir ces personnages évoluer en proie au tourment de leur sentiments mais également avec leur singularité. Chacun des membres de la Famille Bridgerton a une particularité, un petit quelque chose qui le rend unique. Et je me suis délectée des joutes verbales entre Kater Sharma et Anthony Bridgerton.

Pour Conclure

Une seconde saison aussi bonne que la première qui nous permet de découvrir les membres Bridgerton sous un autre angle. Le fait que cela soit centré sur une autre personnage est très intéressant car cela permet de le développer de manière plus approfondi mais sans oublier ceux qui ont été au centre de la saison précédente (Daphné apparaît régulièrement dans son rôle de Duchesse).

Note : 9 sur 10.

Laisser un commentaire