Publicités

Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire (saison 2)

Étiquettes

,

SYNOPSIS

Après leurs mésaventures à la scierie Fleuron-Laubain, les orphelins Baudelaire se retrouvent scolarisés à l’Institut J. Alfred Prufrock. Là-bas, ils vont faire la connaissance des orphelins Beauxdraps dont le sort semble similaire à celui des Baudelaire.

De son côté, le comte Olaf ne compte pas abandonner son plan de retrouver les orphelins mais surtout, de mettre la main sur leur fortune.

MON AVIS

Cette fois-ci les orphelins ne sont plus ballotés de tuteurs en tuteurs, mais d’un endroit à un autre. Bien entendu, Olaf ne va pas les laisser s’en tirer ainsi à si bon compte.

Une course poursuite à travers des villes et villages va se faire et cette fois-ci on arrive à en savoir un peu plus sur la fameuse organisation secrète, et trois lettres vont faire leur apparitions.

Mais je ne veux pas trop en dire.

L’ingéniosité des enfants reste sans faille et les épreuves vont être de plus en plus difficiles.

Je regrette toutefois que cette série soit toujours sur la même construction. Les épisodes sont certes intéressant à voir mais le schéma de construction reste le même à chaque fois et cela commence à devenir un peu lassant.

Le fait de voir de nouveaux personnages faire leur apparition donne un peu plus de dynamisme et complique même parfois les choses.

Même si je me lasse par moment cette série est encore intéressante à suivre. On a envie de savoir ce que vont devenir ces orphelins mais également les nouveaux. Et l’épisode final nous laisse sur un beau cliffhanger et la suite promet de belles péripéties.

  • Créée par Mark Hudis
  • Avec Neil Patrick Harris, Malina Weissman, Louis Hynes, Presley Smith, K. Todd Freeman, Patrick Warburton
  • Format : 50 minutes
  • Genre : Drame, Fantastique
  • Titre original : A Series of Unfortunate Events
  • Adapté des romans de la saga Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire de Lemony Snicket
  • Nombre d’épisodes : 10
    1. The Austere Academy : Part One (Piège au collège : Partie 1)
    2. The Austere Academy : Part Two (Piège au collège : Partie 2)
    3. The Ersatz Elevator : Part One (Ascenseur pour la peur : Partie 1)
    4. The Ersatz Elevator : Part Two (Ascenseur pour la peur : partie 2)
    5. The Vile Village : part One (L’Arbre aux corbeaux : Partie 1)
    6. The Vile Village : Part Two (L’Arbre aux corbeaux : Partie 2)
    7. The Hostile Hospital : Part One (Panique à la clinique : Partie 1)
    8. The Hostile Hospital : Part Two (Panique à la clinique : Partie 2)
    9. The Carnivorous Carnival : Part One (La Fête féroce : Partie 1)
    10. The Carnivorous Carnival : Part Two (La Fête féroce : Partie 2)
  • Fiches : SeriboxIMDbThe Movie DBAllociné

Flocons d’amour

Étiquettes

,

SYNOPSIS

4 décembre. Nuit des miracles ? Ou des catastrophes ? Une terrible tempête, un train bloqué dans la neige. Gracetown : tous les voyageurs descendent ! Gracetown… Bourgade perdue au milieu de nulle part qui vous ferait presque regretter le traditionnel et soporifique repas de Noël. Pourtant Jed, Jubilé, et les autres vont partager le réveillon le plus insolite de leur vie. Dans un café bondé de pom-pom girls ou au détour d’une route enneigée, les rencontres inattendues se multiplient. Les couples se font, se défont et se refondent. Louvoyant entre les flocons, les flèches de Cupidon qui pleuvent sur la ville ne laisseront personne de glace !

MON AVIS

La saison des films et romances de Noël est ouverte ! Et oui, j’ai beau aimer les récits effrayant, j’avoue qu’à cette période de l’année mon romantisme et mon côté fleur bleue prend le dessus. En gros je prends ma dose d’ondes positives pour l’année.

Et Netflix a lancé le début de la période avec quelques nouveaux films. Flocons d’amour est sorti ce vendredi et le lendemain je l’avais regardé.

Une romance de Noël adolescente qui n’est cette pas fantastiques mais qui permet de retrouver des acteurs connus dans un genre complètement différent.

Bon c’est cousu de fil blanc et sans surprises mais c’est tellement mignon que c’est pile dans le thème et le genre voulu.

On suit difference jeunes et ce qui va leur arriver durant les quelques heures précédents le réveillon de Noël. Ils vont devoir faire face à différentes situations plus ou moins romantique et surtout ouvrir leur coeur en ouvrant les yeux sur la réalité.

C’est mignon, pleins de bons sentiments et cela fait du bien au coeur. Alors je dis oui même si c’est prévisible à souhait.

American Horror Story : Asylum

Étiquettes

, ,

SYNOPSIS

La deuxième saison est centrée sur l’asile psychiatrique de Briarcliff, dirigé d’une main de fer en 1964 par Sœur Jude – Judy Martin aux yeux de l’état civil – , une nonne autoritaire et sadique qui prend sa mission très à cœur, cherchant la rédemption pour une faute passée. Elle est aidée dans cette tâche par la jeune et naïve Sœur Mary-Eunice McKee, et le vicieux docteur Arthur Arden, un médecin au passé obscur qui s’adonne à des expérimentations perverses. L’établissement est sous les ordres d’un prêtre charismatique, arriviste et peu scrupuleux, Monseigneur Timothy Howard.

La région est en émoi : la police pense avoir enfin arrêté le terrible meurtrier psychopathe Bloody Face. Le malheureux Kit Walker, dont l’épouse Alma a disparu dans des circonstances très étranges, est suspecté et enfermé à Briarcliff. Le fait qu’il soit persuadé d’avoir été enlevé par des extra-terrestres la nuit du meurtre ne plaide pas en sa faveur. Le docteur Oliver Thredson, un psychiatre aux méthodes plus modernes que celles de Sœur Jude, est chargé de son expertise psychiatrique. De son évaluation dépend le sort de Kit : la chaise électrique ou l’internement à vie.

L’arrivée médiatique du présumé tueur en séries à Briarcliff y attire Lana Winters, une jeune journaliste n’ayant pas froid aux yeux, obstinée à se faire connaître du monde entier. Sa curiosité est rapidement punie, et elle se retrouve elle-même internée. C’est Grace Bertrand, enfermée pour avoir tué sa propre famille, qui sert de guide aux deux nouveaux arrivants.

Alors que Kit, Lana et Grace vont tenter de s’échapper, un démon va se glisser à l’intérieur de Briarcliff, et il n’est qu’une des choses terrifiantes qui menacent les patients.

MON AVIS

J’ai trouvé cette saison particulièrement angoissante. J’avoue que l’ambiance hôpital psychiatrique n’était vraiment pas très rassurante. Cela a toujours créé une angoisse chez moi ce genre d’ambiance…

Bon je peux donc dire que niveau effroi c’est réussir dès le départ. Ensuite il fallait voir l’histoire. Et elle est assez réussi je dois dire.

J’ai frissonné, j’ai angoissé, j’ai trouvé cette deuxième saison vraiment réussi et un cran au dessus de la première. Là on explore ce qui fait souvent peur aux gens : les maladies mentales à une époque ou la lobotomie était un moyen de soigner des personnes juste différentes.

Cette saison pose la question : pourquoi sommes-nous considéré différents pour juste une ou deux particularités. Bien évidemment, il y a dans cet asile des personnes qu’il faut vraiment gardé enfermé. Il n’y a pas que des innocents et des inoffensifs. Mais le spectateur va devoir faire le tri et décider lui-même de la dangerosité de certains personnages.

  • Créée par Brad Falchuk et Ryan Murphy
  • Avec Jessica Lange, Joseph Fiennes, Sarah Paulson, Zachary Quinto, Lily Rabe, Lizzie Brocheré
  • Format : 42 minutes
  • Genre : Drame, Horreur
  • Nombre d’épisodes : 13
    1. Welcome to Briarcliff (Bienvenue à Briarcliff)
    2. Tricks and Treats (Exorcisme)
    3. Nor’easter (La Tempête)
    4. I Am Anne Frank 1/2 (Anne Frank 1/2)
    5. I Am Anne Frank 2/2 (Anne Frank 2/2)
    6. The Origines of Monstrosity (Les origines de la monstruosité)
    7. Dark Cousin (L’Ange Noir)
    8. Unholy Night (Une nuit pas très sainte)
    9. The Coat Hanger (Expériences)
    10. The Name Game (La Mort du diable)
    11. Spilte Milk (Le lait maternel)
    12. Continuum (Continuum)
    13. Madness Ends (L’Orage qui menace)
  • Fiches : SeriboxIMDbAllociné

John Wick Parabellum

Étiquettes

,

SYNOPSIS

John Wick a transgressé une règle fondamentale : il a tué à l’intérieur même de l’Hôtel Continental. « Excommunié », tous les services liés au Continental lui sont fermés et sa tête mise à prix. John se retrouve sans soutien, traqué par tous les plus dangereux tueurs du monde.

MON AVIS

La seule chose que je retiendrais de ce film : la fin un peu surprenante. Car il faut être honnête : des trois films ce dernier n’est vraiment pas une réussite.

J’ai l’impression que dans ce film tous les moyens ou presque ont été mis dans les effets spéciaux. Il y a de belles scènes où les chargeurs sont vidés 5 fois de suite avant d’être changés, mais lauré tout j’ai trouvé que le scénario n’était pas à la hauteur.

Il y a des choses qui sont un peu trop too much dans ce film et qui arrivent comme ça, d’un seul coup alors que jamais on en a entendu parlé.

L’interêt du film et de retrouver le personnage de John Wick mais que j’ai quand même trouvé un peu moins impressionnant cette fois-ci. peut-être s’est-on habitué au personnage ? En tout cas des trois c’est clairement le moins bon. Dommage j’aurais aimé qu’il relève, déjà, le niveau du précédent.

The Magic Order

Étiquettes

, ,

SYNOPSIS

King familles de magiciens ont prêté serment : celui de protéger les humains des créatures qui rôdent dans la nuit. Mais un ennemi a mis en place un plan implacable et se débarrasse des membres de l’ordre l’un après l’autre…

MON AVIS

Ce n’est un secret pour personne que le thème de ce comics est tout à fait ce que j’aime lire. Des histoires de sociétés secrètes et qui plus est font de la magie.

L’histoire est intéressante avec un twist final un peu surprenant. Je l’ai senti un peu venir mais j’ai quand même eu une belle surprise.

L’histoire nous montre qu’il ne faut pas toujours se fier aux apparences et surtout que le plus faible ou le plus fort sont parfois des personnages bine cachés.

En tout cas, je suis rentrée direct dans l’univers. Une famille de puissant magiciens, des membres qui disparaissent mystérieusement et deux organisations secrètes qui vont s’affronter pour l’acquisition d’un artefact qui pourrait déterminer l’avenir du monde.

Ça envoie du lourd et j’ai plus qu’apprécié ma lecture du coup j’espère qu’il y aura une suite ou alors autre chose dans le même genre car je suis demandeuse maintenant.

Il ne faut retenir qu’une seule chose : vous aimez les histoires de famille magique ? Alors foncez, vous risquez d’apprécier »évier votre lecture autant que moi.

  • Écrit par Mark Millar
  • Dessiné par Olivier Coipel
  • Traduit de l’anglais par Thomas Davier
  • Titre original : The Magic Order
  • Nombre de pages : 160
  • ISBN/EAN : 9782809477153
  • Date de parution : 02 Mai 2019
  • Genre : Fantasy
  • Édité par Panini
  • Prix : 19 € 00
  • Fiches : LivraddictGoodreadsBabelio