Joséphine Baker

1

14 août 2017 par Knit Ael / Aelurus

Encore une oeuvre absolument superbe de Catel et Bocquet.

J’ai eu la chance de rencontrer le scénariste et la dessinatrice durant une petite conférence et une séance de dédicace autour de ce roman graphique. Autant vous dire que je suis l’heureuse propriétaire d’un exemplaire dédicacé absolument superbe. 😁

Pour ceux qui ne connaisse pas encore le vie de Joséphine Baker, voilà un support qu’il pourrait être intéressant d’avoir pour lire l’oeuvre qu’est sa vie. Car Joséphine était une grande dame. Trop généreuse, cela l’a conduit à sa perte financière, mais elle garde une place privilégié dans le coeur des français.

« J’ai deux amours… » Cette chanson restera à jamais associée à Josephine dite La Baker. Cette chanson c’est également le symbole d’une France qui vit, d’une France qui à vécu la guerre et d’une France qui se relève. Car à travers cette BD l’on peut voir que la vie de Joséphine a été faite de hauts et de bas mais que toujours elle a su se relever et avancer.

C’est le deuxième roman graphique que je lis de Catel et Bocquet. J’avais déjà plus qu’apprécié Kiki de Montparnasse. Maintenant il ne m’en manque plus qu’un seul pour avoir la collection complète. Olympe de Gouge, tient toi prête.

Joséphine Baker

 

Quatrième de couverture

Joséphine Baker a 20 ans quand elle débarque à Paris en 1925. En une seule nuit, la petite danseuse américaine devient l’idole des Années Folles, fascinant Picasso, Cocteau, Le Corbusier ou Simenon. Dans le parfum de liberté des années 1930, Joséphine s’impose comme la première star noire à l’échelle mondiale, de Buenos Aires à Vienne, d’Alexandrie à Londres.

Après la guerre et son engagement dans le camp de la résistance française, Joséphine décide de se vouer à la lutte contre la ségrégation raciale. La preuve par l’exemple : au cours des années 1950, dans son château des Milandes, elle adopte douze orphelins d’origines différentes, la tribu arc-en-ciel.

Elle chantera l’amour et la liberté jusqu’à son dernier souffle.

 

  • Scénario : José-Louis Bocquet
  • Dessin : Catel
  • Genre : Biographie, Bande dessiné
  • Nombre de pages : 568
  • Date de parution : 07 septembre 2016
  • ISBN/EAN : 9782203088405
  • Editeur : Casterman

Ma note : 19/20 ☀️

Une réflexion sur “Joséphine Baker

  1. Bayer dit :

    Un bel hommage rendu à la maman et femme de combat engagée ‘ Joséphine Baker’ ,certains extraits sont tirés de la 1ere biographie ‘le regard d’un fils ‘écrite par son fils Brian Baker publié en 2006 ,cette biographie reste avant tout celle d’un regard d’amour d’un enfant pour cette maman arc en ciel .
    Catel et Bocquet ont repris certains angles de la vie de Joséphine Baker ,mais l’arc en ciel laisse encore beaucoup d’autres horizons humains

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

août 2017
L M M J V S D
« Juil   Sep »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Dernière lecture

Dernier cinéma

Instagram

Lecture du jour pour le #CWC Un joli concours proposé par @petit_bout_de_laine #petitboutdelaine #petitboutderayures
%d blogueurs aiment cette page :