Le Phare d’Alexandrie

Poster un commentaire

20 août 2017 par Knit Ael / Aelurus

Mon roman fétiche, celui qui m’a fait aimer les fresques historiques. Pour moi une pépite littéraire.

Le Phare d’Alexandrie, c’est l’histoire d’une jeune fille, Charis, qui rêve de devenir médecin. Mais à son époque, sous Dioclétien (de 244 à 311 après J.C.), la médecine était exclusivement réservée au genre masculin. Son père qui était un notable de la ville avait d’autres projets pour elle, notamment de lui assurer un mariage qui renforcerait la position de sa maison et sa puissance auprès de l’Empereur.

Voilà le point de départ. L’histoire tragique d’une jeune fille intelligente qui a un rêve mais que l’homme veut étouffer car à cette époque la femme n’est bonne qu’à être une maîtresse de maison. Mais la jeune Charis ne l’entend pas ainsi, et elle va prendre son destin et sa vie en main.

A partir de ce moment, elle va vivre la plus belle des aventures. Amour, Guerre, Trahison, Mensonge, Espoir, Amitié, Sincérité… des épreuves terribles attendent la jeune héroïne.

Ce roman a bercé une partie de mon adolescence. J’en ai passé des nuits blanches à vouloir savoir la suite, vouloir terminer et ne trouvant pas le sommeil me demandant ce qu’il y allait se passer au chapitre suivant. C’est d’ailleurs le seul roman que je prend un réel plaisir à relire tous les 5 à 6 ans. Charis est pour moi l’héroïne forte et sensible qui m’a servi de modèle à une certaine époque. Je me disais « Si elle peut le faire malgré les épreuves et les difficultés, pourquoi pas moi ? » 

C’est peut-être bête de dire cela, mais parfois il y a des romans qui nous touchent plus que d’autres, des histoires qui nous permettent d’avancer dans la vie et qui nous redonnent de l’espoir. Et bien celui-là, c’est le cas.

Alors oui ! Pour moi Le Phare d’Alexandrie est une chef-d’oeuvre littéraire. Malheureusement il n’est pas assez connu et si, toi, lecteur, tu souhaites connaitre et vivre la vie de la jeune Charis, alors essaie de trouver encore une édition de disponible (car il commence à dater) et lis le avec avidité.

Le Phare d'Alexandrie

Quatrième de couverture

Un lieu magique : Alexandrie
Un univers exaltant : celui de la médecine au temps de Dioclétien.
Une héroïne superbe et originale.
Une documentation époustouflante.
Un hauteur de talent.
Le phare d Alexandrie : un grand roman historique.

 

  • Auteur : Gillian Bradshaw
  • Date de publication : 2 juin 1988
  • Nombre de pages : 462
  • Genre : Historique, Aventure
  • ISBN/EAN : 9782226032461
  • Editeur : Albin Michel
  • Titre original : The Beacon at Alexandria

Ma note : 20/20 ✨

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

août 2017
L M M J V S D
« Juil   Sep »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Dernière lecture

Dernier cinéma

Instagram

Lecture du jour pour le #CWC Un joli concours proposé par @petit_bout_de_laine #petitboutdelaine #petitboutderayures
%d blogueurs aiment cette page :