Étiquettes

, ,

SYNOPSIS

Je m’appelle Esther et j’ai 10 ans. J’ai raconté 52 histoires vraies extrêmement intéressantes sur moi (ma famille, mes amis, ma vie, etc.) à Riad Sattouf et il en a fait ce livre très réaliste avec des gros mots (merde-con-putain) parce qu’on parle comme ça nous les jeunes.


MON AVIS

Je trouve le concept de cette bande dessinée absolument géniale. Pendant 8 ans, l’auteur Riad Sattouf, est en relation avec une jeune fille qui lui raconte ce qu’elle vit au quotidien. Et Riad met en dessin le quotidien de la jeune Esther.

C’est au détour d’un reportage que j’ai eu connaissance de cette BD et de son concept. J’ai trouvé cela tellement génial et inédit que j’ai acheté rapidement le premier volume et que depuis les 5 de sortis m’attendent sagement dans ma bibliothèque.

Esther est une jeune fille comme les autres. Lire son quotidien est à la fois drôle, ridicule (par la simplicité de la réflexion) mais aussi surprenant et grave.

C’est ce qu’il se passe dans la tête d’une jeune fille de 10 ans. Et parfois c’est effrayant. Car à cet âge on prend les informations d’adulte comme on peut et parfois l’interprétation est extrême. Mais il y a aussi de la simplicité, de l’innocence et de la fraîcheur. Il y a aussi de la cruauté, car oui les enfants sont cruels entre eux. Ils ne se font pas de cadeaux mais c’est aussi leur manière d’apprendre la vie et de la vivre tout simplement.

Maintenant j’ai hâte de lire la suite. Surtout que j’ai des ados à la maison. Mes filles se confient à moi, bien-sûr mais elles gardent des choses pour elle comme tout les ados et cette bande dessinée pourrait parfois permettre certains parents à comprendre comment fonctionne leur enfant ou plutôt ce qu’il peut leur passer par la tête.