Vague de chaleur

Un magnat de l’immobilier est retrouvé mort au pied de son immeuble de Manhattan. Et visiblement, il a eu de l’aide pour passer par-dessus la rambarde… Une femme avec un passé trouble réchappe de justesse d’une embuscade. Il faut chaud, trop chaud, à New York et les passions semblent se déchaîner. Quand un autre meurtre a lieu dans l’entourage de l’homme d affaires assassiné, la police enquête en eaux troubles, là où le secret et le silence font loi.
Mais l’enquêtrice de choc Nikki Heat est là pour faire la lumière sur cette sale affaire. Avec son équipe, elle va percer un à un tous les secrets du mort, flambeur incestueux aux multiples ennemis. Des secrets que de nombreuses personnes auraient préféré laisser dans l’ombre…


MON AVIS

J’aime beaucoup la série Castle et dans la série Castle (l’écrivain) parle très souvent de son roman Vague de chaleur et notamment de son héroïne directement inspirée de Beckett. ET voilà qu’un jour en trainant dans ma libraire je vois qu’il existe vraiment des romans de Richard Castle. Bien sûr l’écrivain n’existe pas réellement. Ce n’est pas Nathan Fillion qui a écrit les romans (que je sache) mais j’étais curieuse et amusée de voir que l’univers de la série pousse à éditer ces romans.

J’ai donc craqué il y a quelques semaines et je me suis procuré le premier tome de la série Nikki Heat en digital (histoire de voir si j’accroche ou pas).

Ma lecture a été un peu laborieuse au départ. Les personnage sont tellement proche de ceux de la série que j’ai eu du mal à les dissocier complètement. Ce qui m’a empêché de rentrer pleinement en immersion dans l’histoire. J’ai donc continué en m’accrochant car je dois dire que l’écriture n’est pas très élaborée. Et finalement j’ai eu le déclic à un moment et les pages se sont tournées toutes seules.

L’enquête n’est pas très élaborée. Une affaire de meurtre mystérieuse mais dont on devine rapidement le coupable et les motivations. Bien que j’étais parti sur le mauvais au départ.

Si l’alchimie entre les personnages et moins évidente que dans la série elle est néanmoins bien présente et les petites joutes verbales sont assez drôle.

Ce n’est pas ce que je qualifierais d’un bon policier. J’ai apprécié de le lire, j’ai passé un bon moment mais je n’en garderais pas un souvenir inoubliable. C’était drôle de le lire sachant qu’il est écrit par un personnage de fiction. D’ailleurs je me suis aussi amusée à lire les remerciements en fin de roman.

Note : 6 sur 10.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s