Notre maison hantée

Lorsqu’une famille d’une grande ville déménage dans une ville isolée, deux jeunes frères et leurs nouveaux amis tentent de résoudre le mystère menaçant qui hante leur maison.


MON AVIS

Un petit film autrichien pour adolescent avec une histoire de fantômes ? Alors Go !

Une mère de famille décide de s’installer avec ces deux fils dans une maison située dans un petit village. Venant d’une grande ville la différence de vie est violente. Le fils aîné à d’ailleurs du mal à se faire des amis et son petit frère à très rapidement un comportement très étrange. Ils vont rapidement découvrir que leur maison est hantée et qu’elle a un passé douloureux.

Très honnêtement ce n’est pas un très grand film qui va vous donner des frissons. Il est plus ciblé jeunesse ou jeune adolescent. Tout d’abord les héros sont des enfants débrouillard et même s’ils se font posséder par des fantômes il n’y a pas de tête faisant du 360° ou des choses choquantes. On va surtout être sur des ombres, des yeux noirs et le fantôme qui s’exprime à travers la voix de son hôte.

Par contre j’ai assez aimé le scénario et l’enquête qui est mené pour découvrir la vérité sur l’histoire de cette maison. Car vous l’aurez compris, les fantômes ne sont pas là pour tuer les nouveaux arrivants mais ils cherche à faire éclater la vérité et confondre un coupable.

C’est assez bien joué, crédible et même si la fin est un peu trop rapide et prévisible on se laisse prendre au jeu. Un film que les plus jeunes apprécieront pour les quelques frissons qu’il donnera.

Note : 6 sur 10.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s