Winterwood : La forêt des âmes perdues

Certains disent que les bois de Wicker Woods sont magiques. Hantés, mêmes. Nora Walker, héritière d’une longue lignée de sorcière, sait à quoi s’en tenir : toutes les femmes de sa famille partagent un lien particulier avec la forêt. Et c’est ce lien qui met Oliver Huntsman sur sa route. Lorsque l’adolescente le retrouve, gelé, au milieu de ces arbres inquiétants, elle n’en croit pas ses yeux. Oliver, c’est le garçon du Camp de Redressement pour jeunes en difficulté qui a disparu en pleine tempête de neige voilà plusieurs semaines. Il devrait être mort. Et pourtant, il est là, vivant. Nora le recueille chez elle et tombe amoureuse de lui. Mais elle ne peut s’empêcher de remarquer qu’en présence du jeune homme les bois réagissent étrangement et de se demander comment il a pu survivre à cette nuit de tempête qui aurait dû le tuer. Elle comprend que son nouvel ami cache un secret. Oliver, de son côté, est prêt à tout pour garder ses secrets enfouis. Car il n’est pas le seul à avoir disparu cette nuit-là.


MON AVIS

J’avais aimé le précédent roman de l’autrice alors je suis allée vers celui-ci en me disant que c’était une valeur sûre. Et bien… non. Je dois bien avouer que je n’ai pas du tout été embarquée dans l’aventure de la jeune Nora. Je l’ai même trouvé pathétique, énervante et pleurnicharde.

Comme ça vous savez tout de suite que je n’ai pas aimé l’héroïne de cette pseudo romance à la sauce sorcière. Car Nora fait partie d’une lignée de sorcière. C’est dit dès le départ, il n’y a donc pas de surprise. Mais voilà, elle le répète une bonne cinquantaine de fois dans le roman. Je crois que le dire une seule fois c’était bien suffisant. Mais c’est comme ça tout au long du récit. Les répétitions. Tout est redit encore et encore tout au long des chapitres et cel m’a franchement gonflé.

Et là, je ne vous parle que du personnage de Nora. Que dire d’Oliver ? En fait il n’y a rien à redire car il est totalement plat sans développement particulier. Il pourrait être intéressant car il y a du mystère autour de lui et il essaie également de jouer cette carte dans son comportement mais voilà, la mayonnaise ne prend pas. Et le twist concernant ces personnages, je l’ai deviné dès les 50 premières pages. Donc pas de surprise, j’ai vu le truc arriver gros comme une maison.

Par contre je salue l’ambition de l’autrice de vouloir poser une ambiance mystérieuse et inquiétante. Seulement cela n’a pas vraiment fonctionné avec moi.

Note : 4 sur 10.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s