Spider-Man

Orphelin, Peter Parker est élevé par sa tante May et son oncle Ben dans le quartier Queens de New York. Tout en poursuivant ses études de biophysique à l’université, il trouve un emploi de photographe au journal Daily Bugle. Cependant, après avoir été mordu par une araignée radioactive, ce dernier est sujet à des transformations physiques : son agilité et sa force se sont accrues, et il se voit doter de pouvoirs surnaturels. Peter décide alors de participer à un combat de catch qu’il remporte avec une facilité déconcertante. Mais l’organisateur du spectacle, décrétant qu’il y a eu tricherie, refuse de lui remettre le prix de 3 000 dollars qui lui revient de droit. Au même moment, l’homme d’affaires mégalomane Norman Osborn expérimente sur lui-même de dangereuses solutions chimiques. Des mutations s’opèrent bientôt sur son corps et son esprit. Il se transforme alors en Bouffon Vert.


MON AVIS

Comme certainement beaucoup de personne, après avoir vu au cinéma le dernier Spider-Man, j’ai eu envie de revoir les anciens. La première trilogie et ceux avec Andrew Garfield. J’avais du temps à passer durant un week-end où l’Homme travaillait (vive les commerçants en période de Noël) et pour ne pas déprimer en restant seule chez moi, j’ai allumer Netflix et je me suis fait des films. Donc désolée si vous avez beaucoup de Spider sur le blog durant quelques jours 😆

Ce film je l’ai vu beaucoup, beaucoup de fois. À l’époque Tobey Maguire était la nouvelle coqueluche d’Hollywood et le voir dans un film de super-héros était un pur bonheur.

On plonge dans l’univers Marvel avec l’homme-araignée, celui que l’on connait aussi sous le nom de Peter Parker. Mais c’est également l’apparition à l’écran de son plus grand ennemi : Green Goblin, connu en France sous le nom de Bouffon Vert.

Nous avons ici un film intéressant qui nous montre un jeune homme faillible qui va devoir apprendre de ces erreurs et surtout assumer les conséquences de ces actes ou non-actes. Le tout avec une romance avec Mary Jane (MJ) Watson et un meilleur ami qui aura une importance cruciale par la suite.

Ce que je n’aime pas dans ce film c’est le triangle amoureux. Je déteste les triangles amoureux. Autant plus jeune je trouvais cela romantique, autant maintenant je trouve cela gavant. De la romance sans mettre en scène trois personnages ce n’est pas possible ? Bon après c’est un film qui date de 2002, 20 ans. On va donc être cool.

Bon, c’est un bon premier film. Des personnages cool et attachant. De belles scènes d’action et de l’humour qui permet de dédramatiser certaines situations et surtout qui permet d’accrocher un plus grand nombre de spectateurs.

Si vous ne l’avez pas vu, sachez qu’il n’a pas trop vieilli et que les effets spéciaux fonctionnent encore par mal.

Note : 8 sur 10.

Vous avez aimé cet article ?

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

Sois le premier à donner une note

Partage si tu aimes

Désolée si cela ne te plait pas

Dis moi ce que tu aimerais lire

Laisser un commentaire