Mazinger Z

Poster un commentaire

6 décembre 2017 par Knit Ael / Aelurus

Mazinger Z

 

Dix ans sont passés depuis que Kôji Kabuto (Alcor), aux commandes du super robot Mazinger Z, créé par son grand-père, a ramené la paix en combattant l’Empire des Ténèbres et le maléfique Dr Hell. Aujourd’hui, Kôji Kabuto n’est plus pilote, il a pris le chemin de son père et grand-père en devenant scientifique. A l’occasion de ses recherches, il découvre une structure gigantesque profondément enterrée sous le mont Fuji. Il détecte de mystérieux signes de vie. Il s’en suit de nouvelles rencontres, de nouvelles menaces et bientôt, un nouveau destin pour l’humanité. Kôji Kabuto doit prendre une décision pour l’avenir : Dieu ou Démon, il lui faut choisir. Une nouvelle fois, c’est à MAZINGER Z que revient la lourde charge de sauver le monde.

Fan de Goldorak et de robots géants, bonjour !

J’ai eu la joie d’aller voir le jour de sa sortie le tout dernier film d’animation japonais mettant en scène le grand Mazinger Z.

Vous ne connaissez pas ? Oohhh. Ce d’entre vous qui ont entre 30 et 50 ans doivent sûrement avoir le souvenir d’avoir vu sur leur écran de télévision un dessin animé avec un robot géant : Goldorak !

Et bien Mazinger Z c’est Goldorak puissance 10 000. Il a le même créateur que celui de Goldorak mais l’histoire n’est pas tout à fait la même.

On se retrouve des années après et Kôji Kabuto (Alcor pour les fans de la première heure) n’est plus un pilote. Il est devenu un scientifique et il a décidé d’aider l’humanité avec ces connaissances scientifiques. Lors de recherches il (avec son équipe) découvre un robot géant (mais vraiment très très grand) enterré dans le mont Fuji. Il s’avère que ce robot peut décider de l’avenir de l’humanité.

Une histoire de mondes parallèles et de décision ultime. Le ralliement de toute l’humanité (pas seulement japonaise, mais mondiale). De bons sentiments et des intentions de paix, voilà le message de ce film.

Mais l’on retrouve aussi ce qui a fait la réputation des oeuvres de Gô Nagai (créateur de Goldorak et de Mazinger) : des personnages à la limite de la caricature, des femmes aux gros seins et qui s’en servent même d’armes (les Mazingirls et les missiles nichons, si, si…😓). Et c’est sans oublier les bons sentiments et la complexité du scénario.

Je sais que certaines femmes diront : « mais c’est vraiment comme ça que l’on nous eprçoit ! On est juste des missiles-nichons !!!! » Alors stop ! Il faut connaître un minimum la culture japonaise avant de parler. Et ce genre de caricature c’est vraiment typique. C’est comme le mec bourré qui se balade avec sa bouteille de saké. Ça fait partie du folklore mais ça n’existe pas vraiment (vous avez déjà vu des mecs avec un béret une baguette et un camembert dans la rue vous ?).

J’ai beaucoup aimé ce film. Il passe rapidement mais le scénario est riche. Les moments de combats sont intense et Mazinger envoie vraiment du lourd.

Je trouve juste dommage que l’énorme robot Infinity ne soit pas plus « dessiné ». Je l’ai trouvé un peu trop numérique. Dommage. Sinon si t’es fan (parce que sinon tu risques de ne rien comprendre) il faut vraiment avoir vu ce film.

 

Réalisateur : Junji Shimizu
Scénariste : Takahiro Ozawa
Acteurs : Natsuki Hanae, Unshô Ishizuka, Ai Kayano, Masamo Kikuchi, Shotaro Morikubo…
Date de sortie : 22 novembre 2017
Durée : 1h30
Genre : Science-Fiction, Action
Pays d’origine : Japon
Titre original : Gekijöban Mazinger Z

 

Ma note : 17/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

décembre 2017
L M M J V S D
« Nov    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Dernière lecture

Dernier cinéma

Instagram

Les belles chaussettes de Noël 😍 @biscotteyarns #tricotaddict #socksaddict Lecture du jour pour le #CWC
%d blogueurs aiment cette page :