Étiquettes

,

SYNOPSIS

Ça y est, nous y voilà. Après toute une vie d’impatience et d’ingurgitation. D’espérance obstinée. Bon sang, je suis si excitée que j’en ai la chair de poule… enfin Noël, le vrai Noël ! 

Évidemment, vous ne pouvez pas vous en rendre compte vous, vous avez certainement pris l’habitude : le tohu-bohu des marchés couverts, le fumet des marrons chauds si délicat, les bavardages mielleux et le froissement jubilatoire du papier kraft.
Mais si vous saviez la pression que c’est d’être le clou du spectacle. Ce que ça demande en rigueur et en capacités d’adaptation. Ah, Il y a des fois où je préfèrerais presque être à la place de certaines de mes congénères…

Enfin non, qu’est-ce que je raconte, un peu de dignité voyons ! N’allons pas jusque-là. J’espère que vous me pardonnerez cette suffisance un peu étriquée, mais selon moi dans ce monde impitoyable, il y a deux catégories de personnes.
Au premier rang, il y a la volaille de batterie, le hard discount, les pilons maigrelets, les escalopes, les cordon-bleus, bref, la petite friture dont les aspirations ne vont guère plus loin que le bout du bec.
Et puis, dans un registre hautement plus sophistiqué, il y a nous : les dindes de Noël, les sélectionnées, celles qu’on sous-pèse scrupuleusement, qu’on subodore, celles qu’on mire avec convoitise et lèchements de babines. 
Et il se trouve que cette année, j’allais enfin être choisie… Mais laissez-moi vous raconter.

MON AVIS

Livre audio offert par Audible lors des fêtes de Noël, je n’attends pas grand chose de ce titre qui promettait d’être drôle. Et mon écoute a été assez fun je doit dire.

Le narrateur n’est autre que la dinde elle-même, et tout commence sur l’étal du boucher. Mais il n’est pas seulement question de sa préparation et de sa cuisson, non. Elle va être témoin d’événements familial et surtout d’un drame.

La narration est assez fun, à plusieurs voix, et certaines réflexions m’ont faites sourire. Par contre la faiblesse est surtout au niveau de l’histoire.

« J’ai l’impression d’être Michel Sardou après un concert »

La famille qui évolue devant la dinde est assez particulière et je suppose que certains drames qui se sont joués dans cette histoire peuvent arriver mais c’est vraiment un enchainement d’événements qui n’ont presque plus d’intérêt tant ils sont nombreux.

Néanmoins il faut prendre cette courte lecture comme elle doit être : un moment divertissant et léger. Et c’est ainsi que je l’ai pris et je me suis bien amusée.

  • Auteurs : Xavier Mauduit et Tatiana Werner
  • Lecteurs : Tatiana Werner, François Tavares, Bérénice Charton
  • Durée : 1 h 34 min
  • Date de sortie : 21 Décembre 2018
  • Genre : Contemporaine
  • Éditeur : Audible Studios