Étiquettes

< Chronique initialement publiée en 2015 >

SYNOPSIS

Hanté par un lourd passé, Mad Max estime que le meilleur moyen de survivre est de rester seul. Cependant, il se retrouve embarqué par une bande qui parcourt la Désolation à bord d’un véhicule militaire piloté par l’Imperator Furiosa. Ils fuient la Citadelle où sévit le terrible Immortan Joe qui s’est fait voler un objet irremplaçable. Enragé, ce Seigneur de guerre envoie ses hommes pour traquer les rebelles impitoyablement… 

SYNOPSIS

J’ai été scotchée du début à la fin. Car même si l’histoire mériterait d’être plus exploitée, il faut avouer qu’au niveau de l’action on en prend pleins les yeux.

J’ai beaucoup aimé la manière de traiter les premières scènes du film. Lorsque Max essai de s’échapper, sa course est filmé dans une sorte de ralenti et d’accéléré. L’image est saccadée et cela nous permet de prendre toute l’ampleur de la folie du personnage. J’ai presque regretté de ne pas retrouver cette texture de l’image à un autre moment dans le film.

Mais au moins le ton est donné.

Après on part carrément dans une univers délirant.

Charlize Theron tient son personnage comme jamais ! Elle est une Furiosa plus que convaincante. Elle est parfaite en tant que femme implacable et brutale.

Max va en voir de toutes les couleurs, mais il va tenir bon jusqu’au bout et nous donner la vision d’un héros non conventionnel.

Et notre méchant dans l’histoire et vraiment une belle ordure ! Oui, oui, je deviens grossière et alors ? C’est une vérité absolue. Sinon ce ne serait pas le méchant de Mad Max.