Étiquettes

, ,

< Chronique initialement publiée en 2015 >

SYNOPSIS

Anna a toujours ignoré l’existence des loups-garous, jusqu’à la nuit où elle a survécu à une violente agression… et en est devenue un elle aussi. dans sa meute, elle a appris à faire profil bas et à se méfier des mâles dominants jusqu’à ce que Charles Cornick, Alpha, et fils du chef des loups-garous d’Amérique du Nord entre dans sa vie.

Il affirme qu’Anna est non seulement sa compagne, mais qu’elle est aussi une Omega d’une puissance rare… ce qui se révélera très utile pour traquer un loup-garou doté d’une magie si sombre qu’il pourrait menacer l’ensemble de la meute.

MON AVIS

Après avoir lu avec grand plaisir les aventures de Mercy Thompson, je peux maintenant me plonger dans une toute nouvelle série mettant en scène les loups de la meute du Marrock.

C’est donc avec joie que je me suis retrouvée à suivre les aventures de Charles, deuxième fils de Bran, le chef des loups-garous d’Amérique du Nord.

Avant de lire ce premier tome, j’avais plus plonger dans le n° 0 : Alpha & Omega, les origines. Un roman très court qui se lit très facilement et qui permet de connaître un peu Anna et Charles, les deux personnages principaux de ce tome 1.

Anna accompagne donc Charles dans sa meute. Elle a été sauvée par Charles mais garde toujours les blessures des différents « traitements » qu’elle a subi dans son ancienne meute. Les blessures sont difficile à guérir mais elle est sûr que Charles pourrait l’aider à surmonter ses angoisses.

Mais pour cela, elle va devoir lui faire confiance et surtout se faire à sa nouvelle condition de louve-garou Omega.

Pouvoir suivre les aventures de Charles, le frère de Samuel (le loup solitaire ami de Mercy), est une chance. Il est mystérieux et froid d’apparence. C’est donc l’occasion de le connaître un peu plus et de percer sa personnalité.

J’ai également pu retrouver un autre loup rencontré dans les romans de Mercy Thompson : Asil. Vieux loup, un peu fou et surtout dangereux.

L’histoire de ce premier tome se base d’ailleurs en partie sur Asil. On apprend les raisons de sa folie, mais aussi son passé. Ces souvenirs qu’il garde si bien pour lui et qu’il ne veut jamais partager. Asil a une place privilégié et il nous permet aussi de nous pencher sur la personnalité et l’histoire de Bran, le Marrock.

Une histoire mettant en scène, Charles, Anna, Asil, Bran et des personnages inconnus ne pouvait être que passionnante. J’ai donc dévoré ce roman, en trois jours il était fini et je commençais la suite.

Si vous aimez les romans de Patricia Briggs et si vous avez adoré la série des Mercy Thompson, il y a de grande chance que vous aimiez également Alpha & Omega.

C’est donc un roman que je conseil vivement aux fans du genre à savoir la Bit-Lit.

Publicités