Étiquettes

, ,

SYNOPSIS

Un procureur de Varsovie reprend espoir lorsqu’un corps en lien avec la disparition de sa sœur 25 ans plus tôt est retrouvé.


MON AVIS

Si vous chercher à regarder une série avec une ambiance bien pesante et une histoire sombre. Cette série polonaise est parfaite pour remplir ce rôle.

Il faut bien comprendre ce qui s’est produit dans le passé par rapport au présent mais les différents éléments sont distillés au fil de la narration et surtout par petite dose. Le spectateur doit être plongé dans cette ambiance bien particulière de la série et avoir l’impression d’être lui-même prisonnier des bois.

Cette série est adapté du roman de Harlan Coben du même nom : Dans les bois.

Je n’ai jamais lu Harlan Coben mais je le connais de nom. Grâce à cette série ma curiosité a été titillée et il se pourrait que je fasse prochainement l’acquisition de l’un de ces romans afin d’entre dans l’univers de l’écrivain.

Mais pour l’instant parlons de cette série que j’ai trouvé intéressante à plusieurs niveaux.

Il y a tout d’abord cette histoire de disparition qui est arrivée à ces jeunes. Ou plutôt une histoire de 2 meurtres et de 2 disparitions. Après cela la vie a énormément changé pour tous ceux qui sont restés sans nouvelles ou qui ont du faire leur deuil.

Et puis nous voilà propulsé 25 ans plus tard. Le procureur Pawel Kopiński est appelé à venir identifier un cours sur lequel on a découvert des effets le liant au défunt. Il reconnaît tout de suite ce jeune garçon qui avait disparu avec sa soeur et dont ils n’ont plus eu de nouvelles depuis 25 ans. C’est le point de départ de la série. À partir de ce moment Kopiński n’aura de cesse de mener l’enquête afin de retrouver sa soeur.

C’est parfois tordu et alambiqué mais c’est relativement bien ficelé et cohérent dans l’ensemble. Les personnages sont très bien interprété et laisse une part de mystère flotter autour d’eux.

Cette série est déjà renouvelée pour une deuxième saison mais je ne voit pas ce qui peut être raconter en plus. J’attends de voir car pour moi la fin de cette saison donne une finalité à l’histoire et je ne vois pas trop quoi raconter d’autre à part peut-être développer le personnage du procureur pour le faire intervenir sur d’autres enquêtes. Mais sans l’implication personnelle de cette première cela risque de ne plus être pareil. À voir…