Étiquettes

,

SYNOPSIS

Aux yeux de tous, Stolon est un peu simplet. Personne n’imagine qu’il a joué la comédie toutes ces années pour se préserver de son père, roi cruel et tyrannique. À la mort de ce dernier, Stolon devrait devenir le nouveau Hurogmestre, mais certains en profiteraient bien pour l’écarter du trône. Pour reconquérir son royaume, Stolon va devoir prouver sa valeur et lutter contre les envahisseurs du Vorsag. Des envahisseurs bien déterminés… Car Hurog est loin d’être une terre ordinaire. Les ancêtres de Stolon ont donné leur vie pour défendre ce qui fut le dernier refuge des dragons.


MON AVIS

Patricia Briggs fait partie de mes auteurs préférés mais je ne connaissais que le genre « Bit-Lit » de son oeuvre. Je me suis laissée tenter il y a quelques années par de la Fantasy. J’aime lire de la Fantasy mais je ne le fait pas souvent au contraire de l’Homme qui ne lit quasiment que cela. J’aime varier les styles et les genres en général.

Me voilà donc plongée dans un univers inconnu et une aventure qui se déroule en deux tomes. Mais bien sûr je n’ai lu que le premier (pour l’instant).

Une histoire de dragon. Pas de faes, de créature fantasmagorique autre que des dragons. Mais attention, ce n’est pas Game of Thrones car on commence avec un squelette de dragon (rien que ça). Stolon, le personnage principal, succède à son père au rang d’Hurogmestre, pour diriger un petit domain pauvre en richesse car il est frappé d’une malédiction. De cette dernière on ne sait presque rien et les révélations vont se faire au fil de l’histoire.

Mais surtout Stolon a toujours joué l’idiot pour échapper à son père violent. Maintenant qu’il doit diriger il va être compliqué de devenir du jour au lendemain « compétent ». Alors il voit son domaine dirigé par son oncle, Barbarin. Mais les choses vont se compliquer et après la venue de visiteurs indésirables, Stolon se voit obligé de s’enfuir afin d’échapper à l’enfermement dans un asile.

C’est une quête. Ce roman est la quête de la vérité pour un jeune homme que son père n’a pas voulu mettre dans le secret de famille et dans les intrigues. C’est également un roman rassemblant le courage, la volonté et la magie.

La magie est présente dans l’aventure car il y a des mages. Mais surtout elle est portée par les dragons. Stolon n’est pas seul dans sa quête et son aventure : sa soeur (muette), son jeune frère (barde), son « cousin » (mystérieux), une esclave (magicienne), un maître d’écurie, un valet (fils du Roi des Nains). Une troupe petite mais prête à aider Stolon à reconquérir les terres d’Huron, son domaine.

Derrière ce récit qui est celui d’une personne, il y a une intrigue politique. On sent que dans le deuxième tome Stolon aura assis sa position d’Hurogmestre et qu’il va en découdre avec le Roi qui ne l’a pas soutenu. Cette histoire je n’ai pas voulu la lire trop vite. Comme pour chaque romans de Patricia Briggs, en une journée cela pourrait être fini tellement j’aime son style. Je me suis fait violence et j’ai voulu lire un chapitre par jour (parfois j’ai un peu dépassé…). Difficile de s’y tenir mais du coup j’ai bien apprécié ma lecture et j’ai savouré chaque mots.

Oui, la Fantasy par cette autrice c’est une réussite. Je pourrais lire la suite sereinement et avec entrain. Je veux connaître la suite des aventures de Stolon. Et en savoir plus sur la légende des dragons…