Étiquettes

, ,

SYNOPSIS

C’est le début d’une nouvelle ère dans l’Égypte des Pharaons : le mariage de la jeune Hatchepsout et de son demi-frère Séthi fait de ce dernier l’héritier légitime du trône, sous le nom de Thoutmôsis II. Représentants des dieux sur terre, ils resplendissent sous leurs parures, et forment à première vue un couple parfait. Mais sous ses airs d’épouse idéale, Hatchepsout cache une colère profonde… Elle ne veut pas être simple reine, mais plutôt devenir pharaon elle-même, comme son guerrier de père ! Enfant, elle n’a cessé d’humilier Séthi au combat à l’épée, et elle est imbattable au tir à l’arc. Pourquoi ne serait-elle pas digne d’accéder au rang suprême, juste parce qu’elle est née femme ? 
Pour Hatchepsout, c’est le début d’un combat pour s’affranchir des conventions ancestrales d’une des plus grandes civilisations du monde ! L’Égypte ancienne revisitée, à travers les yeux d’Hatchepsout, la première grande reine de l’histoire de l’humanité ! Reine d’Égypte n’est pas seulement un régal pour les yeux, c’est aussi une fresque historique minutieusement documentée sur le combat d’une femme trop libre pour son époque. Son charisme, son intelligence et sa volonté sans faille sont ses meilleurs atouts, mais suffiront-ils à provoquer une révolution au pays des dieux ?


MON AVIS

Je ne m’attendais pas à tomber sur ce genre de manga. J’avais déjà lu quelques critiques positives bien sûr sinon je ne l’aurais pas lu mais ce genre d’histoire…

L’Égypte a quelque chose de fascinant. Ses croyances, ses traditions… et l’Égypte antique au temps de la gloire des pharaons fascine les générations. Et bien on est en plein dedans avec cette histoire.

Si vous ne connaissez pas encore le nom d’Hatchpsout vous allez apprendre avec ce manga. Petit rappel historique : Hatchepsout est la première femme pharaon de l’histoire. Elle est même connue pour être la « première grande femme dont l’histoire ait gardé le nom ». C’est pas moi qui le dit mais un égyptologue. Donc autant vous prévenir ce manga est l’histoire d’une femme forte est indépendante. J’A.D.O.R.E. !

Tout commence avec le mariage d’Hatchepsout et de son demi frère Séthi qui devient suite à cette union Thoutmôsis II. Autant vous dire que ce n’est pas l’amour fou entre eux. Hatchepsout est attachante dès le départ et on a envie de la voir grandir et devenir la femme qu’elle sera dans l’histoire. Séthi/Thoutmôsis II est bien c’est autre chose, j’ai envie de le voir crever dans d’atroces souffrances. Oui, je l’aime pas du tout et je pense que tout est fait pour le rendre antipathique.

Graphiquement c’est vraiment joli. Le trait fin est délicat de l’auteur sied parfaitement à l’histoire et donne de nombreux détails pour les parures notamment. C’est beau, très bien dessiné et avec une histoire qui déchire.

J’avais lu le premier pour me faire une idée, c’est clair que je vais continuer la série. Je suis tombée sous le charme d’Hatchepsout, une héroïne de manga forte, déterminée et qui va avoir une histoire mémorable.