Étiquettes

, ,

SYNOPSIS

C’est une histoire de vengeance… Il y a près de deux siècles, Marguerite, Aurora et Hazel Swan, trois jeunes femmes belles, libres et indépendantes, furent accusées de sorcellerie par les habitants de la ville de Sparrow. Des pierres accrochées aux chevilles, les trois sœurs furent noyées. Exécutées. Depuis ce jour, chaque année au mois de juin, les sœurs Swan sortent des eaux de la baie pour choisir trois jeunes filles, trois hôtes. Dans le corps de ces adolescentes, Marguerite, Aurora et Hazel reviennent se venger. Et cette année encore, Penny le sait, alors que les touristes afflueront, on retrouvera des cadavres de jeunes hommes sur la plage… Car cette malédiction, rien ne semble pouvoir l’arrêter.


MON AVIS

Chic, une histoire de malédiction et de sorcières. Voilà exactement que j’ai pensé en voyant ce roman. Magie, sorcellerie et drames, il ne m’en fallait pas plus pour tomber sous le charme.

J’ai plongé dans les tréfonds de cette histoire à travers le récit de la jeune Penny. Elle vit sur une île avec sa mère qui n’arrive pas à se remettre de la disparition de son mari depuis trois années. Cette jeune fille solitaire n’a qu’une seule amie, Rose, et bientôt elles vont être confronté à la terrible saison des Swan sisters. Car une malédiction touche leur ville : tous les ans du premier juin jusqu’au solstice d’été les trois soeurs portent depuis 200 ans reviennent en ville pour noyer de jeunes hommes et ainsi se venger de leur mort injuste.

Le récit s’annonce très bon et très rapidement le lecteur est plongé dans l’ambiance mystique du récit. Bien entendu comme il s’agit d’une roman dit « jeunesse » et qu’il s’adresse plus à une catégorie ayant une certaine sensibilité romantique, ce récit est teinté de romance avec la rencontre entre le personnage principal, Penny, et un beau jeune homme mystérieux, Bo.

Les bases sont donnés et le récit peut commencer.

Les Swan Sisters avaient toujours été à part, depuis leur naissance.

Pendant quelques chapitres j’ai découvert la ville et ces habitants mais également les pensées de Penny. Elle n’est pas une fille simple et pas du tout compliquée (ironie bien sur). Et puis voilà que les choses vont se compliquer car elle a peur des soeurs revenues dans les corps de jeunes filles qu’elle connait mais en plus elle commence à éprouver des sentiments pour Bo. Et paf ! D’un seul coup, presque sans prévenir une révélation importante est faite et je me l’a suis prise en pleine figure (heureusement c’était indolore).

Bon, j’avoue je m’en doutais un petit peu depuis un certain chapitre au début du récit, plus particulièrement depuis une scène bien précise qui est de nouveau mentionné dans la fin du récit. J’avais vu juste. Trop balèze. Mais cela n’a pas gâché mon plaisir pour lire cette histoire.

C’est relativement bien écrit et c’est abordable à bon nombre de personne. Bon par contre cela parle de morts mais rien de glauque (faut pas déconner non plus, roman jeunesse). Le ton est bon et le mystère est suffisamment entretenu pour tenir le lecteur en haleine.

J’ai trouvé la fin un peu convenu, mais je n’ai pas boudé mon plaisir malgré tôt. Maintenant que j’ai fini ce roman je vais le prêter à ma fille de 15 ans. Je suis sûre qu’elle va dorer ce récit.