Étiquettes

, , ,

Quelle famille n’a pas ses secrets bien gardés et à l’abri des regards indiscrets ? Durant les années 1930, deux soeurs, Florence et Andréanne, mettront chacune un fils au monde. Dès lors, certains silences ne tarderont pas à s’installer entre elles et viendront brouiller leur complicité. Heureusement, Florence fera éclater les non-dits et mettra un terme au temps des orages. mais la famille, blessée par cette histoire, saura-t-elle retrouver le chemin de la sérénité ? Rien n’est moins sûr car les blessures du passé restent malgré tout tapies au fond des consciences… Les enfants réussiront-ils à mettre un terme au règne du silence pour laisser enfin une aube nouvelle faire jaillir les promesses de bonheur dont a toujours rêvé Florence ?


MON AVIS

Dès le début j’ai été totalement embarquée dans l’histoire de la famille. Le récit est principalement celui de Florence la soeur ainée mais on suit également Andréanne par l’intermédiaire des pages de son journal intime. C’est d’ailleurs ce dernier qui sert de repère temporel car il est le seul a être daté.

L’histoire de ces deux soeurs est troublante. Une jeunesse relativement heureuse mais des désirs de vivre différent. Et elles vont vivre le même drame en même temps. Mais si la première décide de l’assumer, la seconde n’en dira mot à personne et trouvera une solution radicale. À partir de ce moment là les choses vont s’accélérer dans leur vie, surtout dans celle de Florence.

Florence va se marier, se retrouver mère de nombreux enfants mais elle va surtout vivre une vie misérable et malheureuse. Mais elle tient bon, elle surmonte les épreuves jusqu’au jour où…

J’ai été particulièrement touchée et troublée par cette première partie. C’est terriblement bien écrit et on pourrait penser que relater de simple fait de vie puissent être ennuyeux et en fait pas du tout. J’ai suivis ce premier roman (intégrale de trois tomes, je précise) avec passion comme on pourrait suivre un feuilleton ou un drama. La pauvre Florence, qu’elle vie que je ne voudrais surtout pas avoir et en même temps tellement riche. Mais surtout des choix difficiles et des épreuves que je ne souhaite à personne. Le drame avec son fils Désiré… je ne sais pas comment je pourrais le vivre et comment je réagirais. C’est touchant mais révoltant. J’ai eu des sensations très mitigés à cette première partie de lecture mais l’envie profonde de continuer et de savoir comment tout cela va se poursuivre.

Et voilà, je viens de finir la deuxième partie du roman. J’ai pleuré, oui j’ai été émue par la fin. Évidemment rien n’est toujours tranquille. Florence vit encore des épreuves et pas des moindres mais il y a une forme de sérénité dans cette histoire et surtout de l’acceptation. Elle ne se remet jamais totalement de son vécu passé et le lourd secret de famille a encore des conséquences terrible sur sa vie.

Vraiment très dur comme situation et encore une fois je ne saurais comment régir. Je la comprend et en même temps je cris au scandale. Le thème de la pédophilie et ici abordé d’une manière bien particulière. Non pas du point de vie des victimes ou du monstre mais bien du point de vue de la mère du monstre. Comment cette femme fait face à tout cela ? Comment arriver à pardonner ? Comment se dire que ce n’est pas de sa faute ? Le passé ne peut pas tout expliquer. Mais il faut continuer de vivre malgré tout en faisant face aux difficultés. Quel courage. Je ne sais pas si j’en serais capable.

C’est vraiment poignant et bouleversant. Et les générations se succède auprès de Florence. La soutenant ou la dénigrant. Chacune fait ces choix et doit les assumer.

Je viens de refermer cette intégrale après avoir terminer la troisième partie. Florence n’est plus. Elle s’est éteinte à l’âge de 85 ans et c’est avec une partie de sa famille, celle qui lui est restée fidèle, qu’elle rejoint sa dernière demeure. Mais une cinquième génération va bientôt voir le jour et c’est Juliette, la fille de Charles, et arrière-petite fille si proche de Florence qui est la narratrice de cette troisième partie.

Il y a des similitudes dans l’histoire de Juliette et de son arrière grande-mère. Le lecteur ne peut pas s’empêcher de faire le parallèle entre les deux, d’ailleurs c’est totalement voulu par l’autrice. Mais dans l’histoire de Juliette il y a quelque chose de pathétique. J’ai aimé ce personnage mais je n’ai pas trouvé autant de sympathie et de compassion qu’avec Florence.

Par contre cela ouvre une toute nouvelle voie et je dirais même que Juliette permet de clore un chapitre douloureux pour continuer dans l’unité et sans souffrance.

Globalement j’ai été totalement embarquée par cette histoire poignante qui m’a profondément touchée et qui a fait écho à certains épisodes de ma vie. Moi aussi j’ai une grand-mère dont certains de ces enfants ne voulait plus la voir et ont coupés les ponts avec la famille. Bien sûr pas de sujet aussi grave que celui de ce roman mais des discordes et des petits secrets ou non-dits peuvent pourrir des familles à différent degrés.

Florence est un personnage qui m’a émue car j’ai eu l’impression justement de voir ma grand-mère. Je ne veux pas m’étendre sur sa vie mais elle a eu un début d’existence un peu similaire. Elle était pour moi une femme remarquable et une seconde maman. Alors Florence m’a beaucoup touchée.

Ce roman est efficace car il secoue le lecteur. Le thème est difficile et je salue l’audace de l’autrice d’avoir réussi à en faire une histoire qui tient la route et qui touche. Je ne sais pas si je conseillerai ce roman à d’autres personnes car justement le sujet peut tellement porter à controverse que je pense qu’il vaut mieux entrouvrir une porte et laisser le lecteur venir de lui-même pour lire le livre. Le recommander pourrait heurter certaines sensibilités ou alors il faut vraiment très très bien connaître l’autre.

Une lecture très positive en tout cas pour moi avec ce premier roman pour mon Cold Winter Challenge 2020/2021. D’ailleurs si vous voulez suivre les différentes lectures de ce challenge (les miennes ou celles des autres participant), vous pouvez vous rendre sur instagram et utiliser #CWC ou #ColdWinterChallenge pour nous trouver.

  • Écrit par Micheline Duff
  • Genre : Contemporain
  • Intégrale regroupant les 3 tomes :
    1. Le Temps des orages
    2. La Lumière des mots
    3. Les promesses de l’aube
  • Nombre de pages : 937
  • Édité en 2011
  • ISBN : 9782298043693
  • Publié par France Loisirs
  • Fiches : LivraddictGoodreadsBabelioBookNode