Arrêtez-moi

Que feriez-vous si vous connaissiez le jour et l’heure exacts de votre mort ? Le 21 janvier à 8 heures précises, dans 4 jours, Charlie Grant est certaine d être assassinée. Comme ses deux meilleures amies. Et elle souhaite que ce soit l’inspectrice D.D. Warren de la police de Boston qui se charge de l’enquête.
Prise par la traque d’un tueur de pédophiles, D.D. accepte à contre coeur. Mais au fur et à mesure qu’elle plonge dans le passé de la jeune femme, son instinct lui souffle qu’elle lui cache quelque chose…
Un coupable peut en cacher un autre : avec Lisa Gardner, il faut toujours se méfier des apparences !


MON AVIS

Une fois de plus une enquête magistrale de l’inspecteur DD Warren. J’ai été happée par ce thriller jusqu’au bout. À un moment j’ai bien eu ma petite idée sur le dénouement mais je n’avais pas tous les éléments ne main. Et même si mon idée n’était pas totalement fausse, j’ai eu quand même la surprise sur le pourquoi et le personnage.

Je ne vais pas trop en dire car je ne veux pas spoiler. Spoiler un roman de Lisa Gardner, c’est criminel car on enlève tout l’intérêt de la lecture et de l’intrigue.

Lisa Gardner fait parti des auteurs que je « lis » en livre audio. Il y en a quelques uns comme ça et bien généralement se sont des auteurs de thrillers ou policier. J’aime assez l’ambiance de ces romans pour de l’écoute. C’est angoissant et très prenant. Je trouve l’immersion plus profonde et cela n’enlève rien à l’imagination, bien au contraire.

Ici la lecture est parfaite. Le ton est bon à tout moment, les différents personnages sont parfaitement identifiable grâce aux changements subtile de la voix de la narratrice. J’ai déjà écouté Maud Rudigoz dans la lecture des romans de Lisa Gardner et j’apprécie à chaque fois.

Maintenant je voudrais revenir sur un point à propos de l’autrice. Dans chacun de ces romans il y a un élément qui revient systématiquement. Je l’ai peut-être déjà dit, mais c’est quoi cette obsession pour le « 2,2 enfant » ? À chaque fois cette moyenne revient dans ces romans à un moment ou un autre. Et dans celui-ci cela ne manque pas (j’ai également lu le suivant et la singularité se vérifie aussi).

Mise à part ce petit détail, l’histoire nous plonge dans la maltraitance enfantine. Sujet grave et difficile, surtout qu’il est également question de pédophilie. Vous êtes prévenu si ce genre de roman vous révulse, passez votre chemin, sinon vous allez apprendre des choses et découvrir le fin mot de l’histoire.

Car avec Lisa Gardner on apprend souvent quelque chose. Un fait de société déclenche l’envie d’écrire sur le sujet, ou alors un élément de sa vie, une expérience… Et à chaque fois elle se document suffisamment en amont de son roman pour que celui-ci soit crédible. Donc on apprend toujours quelque chose.

Arrêtez-moi est une excellente lecture qui m’a fait replonger dans les thriller avec passion.

Note : 9 sur 10.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s