N’avoue jamais

Un homme est abattu de trois coups de feu à son domicile. Lorsque la police arrive sur place, elle trouve sa femme, Evie, enceinte de cinq mois, l’arme à la main.
Celle-ci n’est pas une inconnue pour l’enquêtrice D.D. Warren. Accusée d’avoir tué son propre père d’un coup de fusil alors qu’elle était âgée de seize ans, elle a finalement été innocentée, la justice ayant conclu à un accident.
Simple coïncidence ? Evie est-elle coupable ou victime de son passé ?


MON AVIS

Je suis bien contente d’avoir lu la dernière aventure de D.D. Warren, écrite par Lisa Gardner. J’aime beaucoup le personnage qu’est cette enquêtrice bougonne qui arrive toujours malgré tout à ces fins par tout les moyens possible.

L’histoire est complexe, comme souvent dans les romans de Lisa Gardner. L’autrice aime balader le lecteur de certitudes en incertitudes et brouiller les pistes que l’on pense sûres au départ.

Cette fois-ci le scénario nous plonge dans une histoire qui peut se révéler double. Celle d’une jeune femme qui se retrouve accusé du meurtre de son mari. D’autant plus qu’elle avait été soupçonnée adolescente de l’assassinat de son père. Et en même temps on va suivre un autre personnage rencontré dans les romans précédents de Lisa Gardner : Flora, la survivante qui est devenue l’indic de DD Warren.

Ces trois femmes vont devoir s’apprivoiser mais apprendre à travailler ensemble pour fouiller dans leurs souvenir et découvrir le fin de l’histoire, des histoires qui vont se croiser et s’entre-mêler.

Le scénario est plus complexe, parfois il peut même paraître un brouillon mais avec brio la maestria du suspens arrive à retourner la situation et à nous surprendre.

J’ai littéralement dévoré ce roman que j’ai eu grand peine à lâcher. Heureusement que je l’avais en lecture audio et que j’ai pu l’écouter durant mes trajets à vélo pour me rendre au travail.

Si vous aimez la plume et le style de Lisa Gardner, vous ne pourrez qu’apprécier ce roman qui livre, une fois de plus, une enquêtrice rude mais au grand coeur.

Note : 8 sur 10.

Laisser un commentaire