Big Little Lies (saison 1)

Quand Madeline, Jane et Celeste se lient d’amitié par l’intermédiaire de leurs enfants, elles ne se doutent pas qu’elles vont se retrouver, des mois plus tard, au centre d’un tragique accident, survenu à la fête de l’école. Qui est mort ? Qui est responsable ? Et pour quelle raison ? Secrets, rumeurs et mensonges ne faisant pas bon ménage, tout l’univers de la petite ville de Monterey va être secoué par de violents soubresauts.


MON AVIS

Après beaucoup d’hésitation j’ai finalement regardé cette série. Il faut dire que la pléiade d’acteurs connus a été pour beaucoup dans ma décision mais j’avais peur de tomber sur une série à rallonge qui n’en fini pas dans les cancans de bonnes femmes.

Finalement j’ai assez vite accroché et je suis carrément rentrée dans l’histoire a un point de ne plus vouloir en sortir et de vouloir absolument connaitre la suite. Je me suis prise d’affection pour Jane, maman paumée qui débarque dans une communauté déjà très soudée, j’ai adoré détester Madeline qui end ait toujours de kilos tonne et qui n’est jamais satisfaite. J’ai eu de la compassion pour Celeste et la vie insupportable qu’elle mène… bref, chacun des personnages a quelques choses à donner à l’histoire et va faire que tous va déraper.

Un décès, voilà le point de départ de l’histoire. Et à partir de ce moment là on retourne dans les événements passés afin de comprendre comment on en a pu arriver là.

Tout commence donc avec l’arrivé d’une mère célibataire que deux femmes vont prendre sous leurs ailes. Elle va être mise au parfum des us et coutumes de la ville et elle va devoir essayer de survivre à cela tout en ayant un lourd passé. Elle a un secret. Secret qui va finalement être le point de mire de la série. Car en fait chacune des ces femmes a un secret. Elles le cachent, ne le raconte pas et cela va les mettre dans des situations très dangereuses. Mais c’est ensemble qu’elles vont affronter les difficultés.

J’ai aimé le principe de la communauté soudée mais qui va se déchirer pour parfois des sujets vraiment ridicule. Les vrais problèmes ne sont pas toujours clairement ciblé et ces femmes se retrouvent dans les ennuis jusqu’au cou. Mais n’oublions pas que nous sommes dans une petite ville où tous le monde se connait et où l’on fait froid ensemble. C’est le maître mot de la série.

Chaque personnage est fort et a du caractère. Chacun apporte sa bière à l’histoire et permet de faire avancer le suspens mais en même temps on se dit que tout aurait pu être évité. Le maître mot est vraiment le secret et les non-dits. Parfois a garder les choses pour soi on fait pire que mieux et en voici clairement une illustration.

Note : 8 sur 10.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s