Étiquettes

, ,

Malgré sa paralysie, Jake Sully, un ancien marine immobilisé dans un fauteuil roulant, est resté un combattant au plus profond de son être. Il est recruté pour se rendre à des années-lumière de la Terre, sur Pandora, où de puissants groupes industriels exploitent un minerai rarissime destiné à résoudre la crise énergétique sur Terre. Parce que l’atmosphère de Pandora est toxique pour les humains, ceux-ci ont créé le Programme Avatar, qui permet à des « pilotes » humains de lier leur esprit à un avatar, un corps biologique commandé à distance, capable de survivre dans cette atmosphère létale. Ces avatars sont des hybrides créés génétiquement en croisant l’ADN humain avec celui des Na’vi, les autochtones de Pandora.


MON AVIS

Et dire que je n’avais jamais fait d’article sur ce film. Décidemment j’ai pas mal de lacunes à rattraper.

On a tous déjà entendu parler ou vu Avatar. Ce film qui a défrayé la chronique au moment de sa sortie et qui a fait un carton au box office. J’aime toujours le regarder tellement il est beau et bien construit. Oui, ce film est beau. Visuellement on voit la vie en bleu mais avec tellement de nuances.

Mais Avatar c’est quoi ? C’est un film de conquête spatial, c’est donc de la Science-Fiction. Des hommes sont sur une planète lointaine et ils convoitent un minerai rare mais source d’une énergie démesurée. Donc les méchants dans l’histoire c’est nous, la race humaine. Mais attention nous ne sommes pas tous des salauds assoiffés de sang. Car il y a des scientifiques qui veulent étudier la faune et la flore locale et qui surtout veulent étudier le peuple vivant sur la dite planète, les Na’vi.

Mais c’est quoi un Na’vi ? Une être faisant plusieurs mètres de haut, bleu et à l’apparence humaine mais qui est bien plus. C’est un peuple pacifique qui vit en harmonie avec la nature et qui n’aspire qu’à une chose : vivre dans leurs traditions.

Les humains trouvent un moyen d’entrer en contact avec eux et surtout d’intégrer leur tribu pour mieux les comprendre.

Alors les méchants dans l’histoire se sont les militaires. Les bons, les Na’vi et les humains qui les respectent. Et au milieu de ce petit monde on balance un homme souffrant d’un handicap, ancien militaire mais avec un coeur.

Cela donne ensuite un film racontant une formidable aventure et donnant une belle leçon de vie et de respect.

J’aime assez le message ultra positif de ce film et le choc culturel. Les Na’vi sont un peu comme les aborigènes que « l’homme socialement évolué » a été dénicher dans son habitant pour tenter de le contrôler.

Car ce film c’est clairement ça. Des intrus qui arrivent, convoitant une richesse, arrivent dans un monde inconnu et décident d’exterminer la population locale afin de s’emparer du minerai précieux. Se sont les conquistadors cherchant à s’emparer de l’or des aztèques.

Mais contrairement à nos amis Incas, les Na’vi savent se défendre et ils reçoivent une aide précieuse pour gagner la batailles.

Avatar est porteur d’un message fort et également d’une morale qu’on aura aimé voir appliqué par le passé. Tous les hommes ne sont pas corrompus bien au contraire.

Visuellement ce film est une petite merveille. Du bleu, des couleurs chatoyantes, des créatures sorties tout droit du meilleur roman de Fantasy, du fluo à outrance et qui a tendance à nous replonger dans les années 80. Il y a bien des petites faiblesses dans le film mais franchement elles sont dérisoires au vu de l’ensemble.

Un conseil que je peux vous donner c’est de le voir dans sa version longue. Mais la dernière version longue, celle qui fait 2 h 58. Car il existe plusieurs versions : la cinéma que nous avons tous pu voir en première intension (2h42), la Special Edition (2h51) qui comportent des rajouts et la version longue. Alors je sais qu’entre la Special Edition et la version longue il n’y a que 7 minutes de différences mais dans un film 7 minutes cela peut raconter beaucoup de choses.

Se ne sont pas des scènes complètes rajoutées au film déjà existant mais des petites séquences qui donnent plus de détails ou enrichissent le scénario. Et si en plus vous avez la possibilité de le voir en 3D c’est parfait !

Bon, je vous laisse, j’ai mon dragon qui m’attend.

Note : 9 sur 10.