The Sandman

Le rêve ne fait que commencer…

Rêve, ou Morphée, est le puissant maître des rêves, des récits et de la fantaisie. Un occultiste malfaisant l’a un jour arraché à son royaume et l’a emprisonné sur Terre, où il s’est langui pendant des décennies – jusqu’au jour où il réussit à s’échapper, laissant derrière lui ses anciens pouvoirs. Pour les retrouver, il doit récupérer ses trois insignes : un sac de sable de rêve, un casque et un rubis. 

Au cours d’un conte fantastique magistralement orchestré, Rêve descend dans les ténèbres de l’enfer pour défier Lucifer, poursuit les cauchemars échappés de son royaume et rencontre une série de personnages de DC Comics. Naviguant entre mythes anciens et événements réels, Morphée croisera la route des détenus de l’asile d’Arkham à Gotham City, le Dr Destiny, la muse Calliope, les trois déesses du destin (Moirs), William Shakespeare et bien d’autres.


MON AVIS

Je ne connaissais Sandman que de nom. J’avais quelques notions de l’histoire mais tout était assez flou. Ce roman audio était donc une découverte du début à la fin. Et le découvrir avec des ambiances sonores et différentes voix pour l’interprétation c’était tout simplement parfait.

Je me suis plongée avec délice dans cette histoire qui peut parfois paraître décousue mais dans laquelle toutes les histoires sont en lien. Bien entendu le fil conducteur entre elles et le personnage principal qu’est Morphée, Dream en version originale, mais ce personnage a tout au long du récit de nombreux noms.

Il a été fait prisonnier à la place de sa soeur, Mort (Death) et c’est ici que tout commence. Durant sa captivité lui on été dérobé des objets précieux qui renferment son pouvoir et il va devoir les récupérer.

Ensuite on se retrouve dans des histoires plus singulières qui le mettent en action mais qui vont surtout nous faire connaître d’autres personnages clefs. Pour vous en citer quelques uns, on fait la connaissance de John Constantine, Darkside, Jack l’Éventreur, Rose Walker et William Shakespeare… mais ils sont encore bien plus nombreux.

L’interprétation des différents personnages est saisissant. On plonge grâce aux ambiances sonores dans le coeur du récit et je ne peux que vous conseiller de l’écouter avec des écouteurs pour être en totale immersion.

J’ai assez aimé le rendu de la voix de Morphée. L’effet désincarné lui donne plus d’importance et surtout de prestance. On a affaire à un Immortel, un être qui traverse les âges.

Il est difficile de vous résumer l’histoire. Ce roman est difficile a expliquer. L’idéal est de se plonger dedans et de l’écouter sans se poser de questions. Il faut prendre les informations comme elles viennent et les assimiler du mieux qu’on peut.

Après cette écoute j’ai maintenant envie de découvrir l’oeuvre original : le comic. Je sais que cela va être compliqué de se le procurer mais j’ai bon espoir de mettre un jour la main dessus et ainsi de découvrir cette oeuvre dans son intégralité.

Note : 9.5 sur 10.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s