Love and Monsters

Un jeune homme tente de survivre dans un monde post-apocalyptique, envahi par des monstres. Un expert lui enseigne la manière de les combattre…


MON AVIS

Un film sympa pour toute la famille et qui ne se prend pas la tête ? Et oui, il s’agit ici une fois encore de d’un film de monstres, mais pas du tout le même genre que ceux des articles précédents. On parle ici d’insectes qui ont muté après une exposition à des produits chimique. Et nous voilà avec des insectes assez loin de leurs formes d’origine pour certains, qui décident de tuer les humains et ainsi de devenir les prédateurs ultimes de la planète.

On ressent déjà bien le côté écolo du film : voilà ce qui risque d’arriver si vous ne faites attention à la planète. Mais il faut quand même souligner que cette catastrophe s’est produit à cause d’une météorite. Oui, une météorite. Les ogives nucléaires qui ont été envoyées pour la détruite et ainsi éviter la collision avec notre planète, ont libéré les produits chimique sur la Terre, conduisant à la catastrophe.

Donc on a voulu sauver l’humanité et finalement on a précipité son déclin. Belle ironie !

Le décors étant planté nous suivons donc un jeune garçon qui vit depuis sept ans dans un bunker à l’abri des méchants insectes tueurs. Et il décide de sortir et de rejoindre la fille qu’il aimait sept ans auparavant.

Evidemment il va rencontrer des monstres mais également un chien qui va le suivre dans cette aventure.

Il s’agit donc d’une quête. Du preux chevalier qui veut retrouver sa dulcinée et voler à son secours. Mais voilà, le jeune Joel est tétanisé devant l’ennemi, incapable de faire le moindre geste. Autant dire que c’est très mal barré pour lui et qu’il va devoir faire face à son blocage et le surmonter.

Si vous n’aimez pas les insectes ou que vous en avez la phobie, passez votre chemin car vous allez en voir beaucoup et en gros plan. Beurk, écoeurant par moment. mais ce film, qui n’est pas grandiose reste assez sympa à voir. Il est plaisant et le scénario, pas très original, reste cohérent dans son ensemble.

Dylan O’Brien tient assez bien le rôle du jeune homme benêt qui doit faire face à la dure réalité de la vie et il y a dans ce film de beaux messages d’espoir et d’amour.

Certaines scènes sont assez bien foutus et fun, il y a de l’humour mais pas trop non plus et on arrive même à émouvoir comme il faut.

C’est un teen movie efficace et plaisant. Nous avons passé un bon moment devant et une de mes ados a adoré (l’autre non mais elle est arachnophobe, alors les insectes…).

Note : 8 sur 10.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s