La Chronique des Bridgerton (saison 1)

XIXème siècle, au sein de la haute société londonienne. La famille Bridgerton, composée de huit frères et sœurs, évolue dans un milieu régi par des règles complexes et des luttes de pouvoir…


MON AVIS

Enfin ! Enfin j’ai regardé cette première saison dont tous le monde parle. Mais pourquoi ne l’ai-je pas regardé avant ? Bon, je voulais d’abord lire le roman et ensuite je voulais surtout avoir du temps devant moi pour pouvoir enchainer les épisodes. Et j’ai pu le faire ces derniers jours.

Si jamais vous êtes intéressés par mon avis sur le roman dont est tirée cette série vous pouvez vous rendre ici.

Sans surprise cette première saison s’orient sur l’histoire de Daphné et du Duc. La jeune femme fait son entrée dans la société et doit maintenant trouver un époux. S’ouvre alors la saison des bals et des émois. Daphné doit trouver un bon parti et c’est ainsi qu’elle va se retrouver nez à nez avec le Duc Simon Basset. Ils vont passer un accord et feindre de se courtiser pour que Daphné ait le choix dans les prétendants et que le Duc ne soit plus harcelé par les mères des jeunes filles à marier.

Bien entendu rien ne va se passer comme prévu et nos deux jeunes gens vont s’éprendre. Rien de bien surprenant et on s’y attends très vite. Mais l’intérêt de la série n’est pas que là.

Les nombreux protagonistes ont tous un rôle à jouer. Anthony qui ne sait pas trop où il en est dans sa vie amoureuse, Colin qui s’éprend d’une jeune fille mais va frôler le drame social, la jeune Eloïse qui veut continuer à vivre sa vie et essayer de trouver qui se cache derrière une chroniqueuse indiscrète… bref, c’est le cocktail de tous ces personnages qui fait l’interêt de la série et sa richesse.

L’histoire est différente du roman sur quelques détails où sur le déroulement des événements mais dans l’ensemble cela reste fidèle et très agréable à suivre lorsqu’on connaît déjà l’histoire par le roman.

Les costumes d’époques sont superbes et la qualité visuelle de certaines scènes permet de donner un romantisme extrême et d’être tellement prenant. On a presque l’impression d’être avec eux durant les bals.

Et que dire de la musique ? J’ai trouvé très ingénieux de nous mettre des musiques récentes mais joué dans le style de l’époque. Vous pouvez donc notamment entendre un Bad Guy de Billie Eilish absolument splendide et original.

C’est une série d’époque terriblement actuelle et moderne.

Autant vous dire que j’ai beaucoup, beaucoup aimé cette série et que j’attends la suite avec impatience.

Note : 9.5 sur 10.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s