Comment j’ai failli ne pas me marier à Noël

À une semaine de mon mariage de rêve à Londres, mon wedding planter meurt étouffé, en avalant le strass de la culotte d’une strip-teaseuse. Et si cette catastrophe en annonçait plein d’autres ? La mort du wedding planter, j’aurais géré, la fermeture de tous les commerces à la suite d’une contamination de l’eau, aussi. Je peux me passer (non sans cris et désespoir) de ma robe, de ma pièce montée, de mon traiteur et de mon bouquet, tant que William est à mes côtés. Mais voilà que mon prince charmant britannique me cache quelque chose… ou quelqu’un. J’aurais dû voir les signes, ils étaient aussi gros que Big Ben. Tout a commencé le jour où une vache suicidaire s’est précipitée sous les roues de notre voiture, la veille de Noël, un an auparavant.


MON AVIS

La suite tant attendu de Pas si simple, le roman qui a vu naître la romance entre Scarlett et William. La jeune française avec le bel anglais. Il faut dire que leur départ amoureux était épique : se retrouver coincer à Londres à la période de Noël et se retrouver à fêter les fêtes avec des inconnus.

Le premier roman était drôle et j’en attendais autant de sa suite. Je n’ai pas été déçue car les situations catastrophique s’enchainent avec humour et chaque protagoniste y met sa touche toute personnelle. On a ainsi une Scarlette quasiment hystérique, entourée de sa soeur fantasque est énigmatique, sa mère qui veut tout contrôler, des tantes corse abominable (surtout une) et un cousin effacé. Mais la famille de William n’est pas en reste avec une mère hautaine, un frère déluré et une oncle énigmatique accompagné de son fils distant. Le tout dans une organisation de mariage qui part en vrille.

J’aime toujours autant l’écriture de Lucie Castel qui est drôle et tranchante. Certaines réflexions des personnages sont truculentes et cela donne des joutes verbales jouissives.

L’histoire en elle-même est relativement classique. On se doute que les problèmes vont plus ou moins trouver une résolution et que le mariage se fera. Après tout le titre du roman est parlant de ce côté là. Mais les différentes étapes pour arriver à la finalité sont appréciable à lire.

Ce roman est donc pour moi une réussite car il est distrayant sans prise de tête. C’est une romance de Noël que l’on pourrait se voir dérouler à la télé dans les célèbres téléfilms qui peuplent les ondes en cette période, la guimauve en moins et quelques personnages plus intéressant que d’autre. J’aime particulièrement la soeur de Scarlett, Mélie, qui est une énigme à elle seule et qui donne une dimension particulière à l’histoire.

  • Écrit par Lucie Castel
  • Genre : Romance
  • Nombre de pages : 232
  • Publié le 7 Octobre 2020
  • ISBN : 9782492414008
  • Auto-édition
  • Titre alternatif : Comment bien rater son mariage à Noël (édition Charleston)
  • Prix : 11,60 €
  • Fiches : LivraddictGoodreadsBabelioBookNode

Note : 8 sur 10.

Vous avez aimé cet article ?

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

Sois le premier à donner une note

Partage si tu aimes

Désolée si cela ne te plait pas

Dis moi ce que tu aimerais lire

Un commentaire

Laisser un commentaire