Étiquettes

, , , ,

Pas si simple

Parce que, dans la vie, rien n’est simple, Scarlett se retrouve coincée par la neige à l’aéroport d’Heathrow avec sa sœur Mélie l’avant-veille de Noël.
Parce que, dans sa vie, tout est compliqué, Scarlett entre par erreur dans les toilettes des hommes et tombe sur William, un Britannique cynique et provocateur dont le flegme et le charme distingué sont ce que la Grande-Bretagne promet de mieux. Les heures d’attente leur permettent de faire plus ample connaissance et William leur propose alors de passer le réveillon dans sa maison, près de Kensington Street, le temps que le trafic reprenne. Une invitation en apparence innocente, mais qui va conduire les deux jeunes femmes au cœur d’un réveillon riche en émotions et en surprises de taille…

Je connaissais Lucie Castel sous son autre nom de plume : Oren Miller avec notamment le premier roman que j’ai lu d’elle, J’agonise fort bien, merci. J’avais énormément aimé sa plume assassine et son humour. Et j’ai découvert qu’elle écrivait d’autres romans dans un style très différent. Et tout cela sur un salon génial où je me rends tous les ans.

Alors j’ai fait l’acquisition de Pas si simple. Une histoire romantique se déroulant en pleine période du réveillon de Noël.

Dès les premières pages, j’ai retrouvé la plume si caractéristique de l’auteur avec délice. J’ai souri et j’ai même ri au fil des pages. J’avais un peu peur de retrouver une histoire un peu trop « à l’eau de rose » puisqu’il s’agit d’une édition Harlequin. Mais même si il y a bien une histoire d’amour, du romantisme et bla, bla, bla, ce roman ne s’arrête pas là. Il s’agit d’une incursion psychologique dans la vie famille et privée des personnages. Ils sont disséqués et mis sous des projecteurs. Rien n’est laissé au hasard et ils sont entièrement mis à nu (et certain plus que d’autres).

J’ai vraiment aimé cette famille anglaise avec ces particularités et cela même si cela fait un peu cliché par moment. Je me suis vraiment régalé. Le personnage de Mélie est absolument génial. Alors en plus avec la mère c’est un duo d’enfer et Scarlett y est littéralement.

Du coup je me dis que Lucie Castel/Oren Miller va vraiment finir parmi mes auteurs français préférés.

J’ai hâte d’avoir une autre aventure dans le genre à lire et même si c’est édité chez Harlequin (moi pas très fan des romances en temps normal).

 

Auteur : Lucie Castel
Date de sortie : 22 mars 2017
ISBN/EAN : 9782280376938
Nombre de pages : 288
Genre : Comédie romantique
Editeur : &H

 

Ma note : 19/20