La fille de Noël

Comme chaque année, Noël se prépare au Royaume des jouets avec le concours de tous : lutins, fées, yétis, marmottes… Et là, on s’active beaucoup car il ne reste plus que quelques semaines avant la nuit fatidique où il va falloir distribuer les cadeaux. Bref, on est pas en avance pour les fabriquer et les emballer les cadeaux. Seulement voilà, un beau matin, pour la première fois de mémoire d’éléphant des neiges, celui qui orchestre tout, à d’un seul coup un gros coup de mou : le Père Noël plonge dans un profond sommeil et n’assure plus ! Mais qui peut le remplacer ? Lui seul sait fédérer les peuples du Royaume et connaît tout sur tout. Une solution s’impose alors faute de choix : faire appel à sa fille ! Seulement voilà, si celle-ci est préparée depuis son enfance à prendre la relève, elle a aussi un sacré caractère et un comportement qui ne respecte pas précisément les traditions du Royaume et de Noël. En plus, les choses se compliquent encore davantage quand commence à se produire une étrange série de catastrophes qui semblent bien ne rien devoir au hasard… Et effectivement, profitant de l’absence du Père Noël, les créatures noires qui restaient tapis dans l’ombre se sentent pousser des ailes… noires ! Ils complotent même ensemble ! La fille du Père Noël réussira-t-elle à rétablir la situation qui semble vite catastrophique et à sauver Noël ?


MON AVIS

Je ne m’attendais pas à quelque chose d’extraordinaire avec cette lecture audio mais en cette période de Noël on peut toujours espérer avec des surprises. Cela avait au moins le mérite d’être une lecture rapide et courte.

Je me suis donc lancée et j’ai commencé. Dès le départ j’ai un peu tiquer sur certains détails. L’histoire est sympathique mais très très jeunesse et la voix de certains acteurs sont célèbre mais dans mon esprit je les ai assimilé à des personnages très différents. Difficile de ne pas imaginer le lutin accompagnant Noëllia autrement que sous les traits de Oui-Oui ou San Gohan (merci la voix de Brigitte Lecordier). Et ce n’est qu’un exemple parmi d’autres.

Comme je le disais, c’est une histoire très jeunesse et la lecture de Shy’m me donné plus souvent l’impression d’être une enfant dans son lit avec un être proche qui lui raconte une histoire que de vivre une aventure à multi-voix.

Je ne peux donc pas dire que j’ai adhérer à cette lecture. Peut-être la réserver aux plus jeunes s’ils savent tenir plus de deux heures à l’écouter. pour ma part, j’ai trouvé que c’était moyen malgré les voix célèbre et je n’ai pas réussi à rentrer entièrement dedans.

Autre détail : des univers très différents se mélange à ce récit (Baba Yaga, des Yétis, le Croquemitaine, La fée des glaces…) ce qui fait que cela devient un peu brouillon car il y a beaucoup trop d’intervenants. Une histoire simple avec quelques personnages et tournant sur un Noël catastrophique aurait largement fait l’affaire.

Note : 6 sur 10.

Vous avez aimé cet article ?

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

Sois le premier à donner une note

Partage si tu aimes

Désolée si cela ne te plait pas

Dis moi ce que tu aimerais lire

4 commentaires

Laisser un commentaire