Infinite

Un schizophrène découvre l’existence d’une société secrète vieille de plusieurs siècles, la Cognomina. Les membres ont un souvenir précis de leur vie passée et certains ont même contribué à des changements importants dans l’Histoire. Afin d’arrêter les projets d’un cerveau maléfique qui souhaite la destruction de la planète, le groupe doit faire équipe avec l’homme au trouble psychiatrique. Les hallucinations de ce dernier sont en fait des souvenirs d’au moins deux de ses vies passées.


MON AVIS

Je vais être honnête, je n’avais pas choisi ce film pour le regarder. Mais dans un couple il faut parfois faire des compromis et laisser l’autre choisir. Et oui, c’est l’Homme qui voulait voir ce film. Je sais c’est pas bien, je balance. 😁

L’histoire pourrait être intéressante. Il s’agit d’une histoire basée sur les réincarnations, les vies antérieures et le fait que certains se rappellent qui ils étaient avant. Bon pourquoi pas. Je ne suis pas hermétique à l’idée. Mais ensuite les choses se compliquent. Et oui, cela ne peu pas être aussi simple. Car dans ces êtres à l’âme immortelle, il y a deux clans : les bons et les méchants. Je simplifie mais c’est tout à fait ça. Et puis dans l’équation il y a aussi une arme qui peut anéantir l’humanité.

Bon là ça commence à être un peu ton much mais il faut bien avoir un scénario pour faire un film.

C’est du point de vue de la réalisation et de l’enchainement des scènes que je n’ai pas adhéré. Cela va un peu trop vite et surtout c’est franchement pas cohérent et logique. Mais peut-on parler de logique dans une histoire de réincarnation ? Non je ne pense pas.

Mis à part cela le film se laisse regarder avec plaisir. Il n’est pas grandiose mais à le mérite de proposer du spectacle et de ce point de vue il rempli les cases.

Vous êtes donc prévenu c’est un film pop-corn qui se laisse regarder tranquillement mais qui ne révolutionnera pas le genre.

Note : 6 sur 10.

Laisser un commentaire